Démarche d’accompagnement des pratiques de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC)

Article
Source : canva

Nous lançons une démarche d’accompagnement des pratiques de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC) afin de soutenir et de favoriser le développement de la RAC dans les services de chirurgie des établissements publics et privés de la région.
Précisions ici.

Réunion d’information sur la réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC)

Après avoir organisé une session d’information sur la réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC), l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a décidé de lancer une démarche d’accompagnement des pratiques de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC).

Cette session s'est tenue le 26 novembre 2019 à Dijon. Elle a réuni 80 personnes (chirurgiens, anesthésistes-réanimateurs, cadres de santés, infirmières, …) autour des interventions de :

  • Pr Karem SLIM, Président de l'association GRACE (Groupe francophone de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie), Vice-président de la FCVD (Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive), Chirurgien dans le service de chirurgie générale & digestive et responsable de l’unité de chirurgie ambulatoire du CHU de Clermont-Ferrand.
  • Dr Jean-Pierre BONGIOVANNI, Membre du Conseil d'Administration de GRACE, Médecin anesthésiste-réanimateur à Lyon.
  • Mme Isabelle LAFORTUNE, Membre de GRACE, IDE coordinatrice à l’Hôpital Lyon-Sud (Hospices Civils de Lyon).

Les documents relatifs à cet événement sont disponibles en bas de page.

 

Démarche d’accompagnement au développement de la RAC

Ce mode de prise en charge de référence participe à l’amélioration de la qualité et de la sécurité de prise en charge et également à l’efficience du système de santé. C’est un axe fort  réaffirmé comme une priorité dans le Plan Régional de Santé (PRS) de la région en adéquation avec le Plan d’Action Pluriannuel Régional d’Amélioration de Pertinence des Soins (PAPRAPS).

La RAC nécessite une performance organisationnelle des soins, des équipes médico-soignantes et des pratiques expertes centrées sur le parcours de soin avec une coordination optimisée de tous les acteurs (établissements et de ville).

Elle apporte des résultats démontrés supérieurs à une pratique conventionnelle avec une réduction des complications, sans augmentation des taux de ré-hospitalisation, ni de la mortalité postopératoire malgré un bénéfice immédiat sur le raccourcissement de la durée de séjour. Elle contribue à l’amélioration des pratiques, de la qualité et de la sécurité de prise en charge basée sur la pertinence des soins.

Compte tenu de ces éléments et des enjeux, l’ARS souhaite donc soutenir et favoriser le développement de la RAC dans les services de chirurgie des établissements publics et privés de la région.

 

Appel à candidatures pour participer à la démarche d’accompagnement au développement de la RAC

Nous proposons aux différents services de chirurgie, des établissements publics et privés de la région, de participer à la démarche d’accompagnement au développement de la RAC que nous organisons.

A cet effet, vous trouverez le dossier de candidature dans lequel se trouvent :

  • la fiche de candidature pour les services « candidats » ;
  • la fiche de candidature pour les services « référents ».

Vous trouverez également, pour information, le cahier des charges qui précise notamment :

  • la description de l’organisation de la démarche ;
  • un calendrier prévisionnel (qui sera revu).

Vos fiches de candidatures sont à retourner complétées et signées, par mail, avant le vendredi 25 septembre (compris), aux deux pilotes du projet :

Pour information, après avoir reçu les offres de prestataires en réponse au cahier des charges publié le 12 mars 2020, nous sommes actuellement dans la phase de choix du prestataire.

Tous les documents à télécharger se trouvent en bas de page.

Compte tenu du contexte actuel, le calendrier initial de la démarche (tel que décrit dans le cahier des charges) sera bien entendu adapté en fonction de l’évolution de la crise sanitaire. 
Dès que l’agence aura plus de visibilité, un nouveau calendrier de mise en œuvre de cette démarche vous sera donc proposé.