La santé pour territoire

Entretien prénatal précoce

Article
Visuel
Entretien prénatal précoce
Nous vous informons sur l'entretien prénatal précoce : de quoi s'agit-il, qui peut en bénéficier?...

Vous accéderez également aux informations concernant votre situation : que vous soyez une femme enceinte ou un professionnel de santé, formé ou non à cet entretien.

Prochainement, nous vous indiquons également les adresses près de chez vous.
Corps de texte

Qu’est-ce que l’entretien prénatal précoce ?

Cet entretien est proposé dans le Plan périnatalité 2005-2007 et instauré par la loi sur la protection de l’enfance de mars 2007. Il doit être proposé à toutes les femmes enceintes. Il est réalisé de préférence au cours du 4è mois de grossesse et le conjoint, voire l’entourage familial, est encouragé à y participer. Il est appelé entretien du 4ème mois mais peut avoir lieu plus tard dans la grossesse. Il ne se substitue pas aux consultations de suivi de grossesse.
  

Pourquoi un entretien ?

Il est proposé à la femme enceinte pour lui permettre de prendre le temps, avec un professionnel de santé, d’échanger autour de sa grossesse, de son futur bébé et de sa naissance.

Il apporte une approche plus humaine de la naissance et favorise la participation de la femme enceinte ainsi que celle de l’autre parent dans le projet de naissance.
  

Où et avec qui ?

Il peut être réalisé en maternité, en cabinet libéral, en PMI, à domicile ou en établissement de santé. Sa durée habituelle est de 45 minutes à 1 heure et est conduit par une sage-femme, un gynécologue-obstétricien ou un médecin généraliste formé à l’entretien prénatal précoce.

Il se différencie de la consultation et se veut plus porté à l'écoute et l’accompagnement qu’au diagnostic et à la prescription.

Pas besoin de prescription médicale pour prendre rendez-vous : la femme enceinte peut choisir le professionnel et le moment.

Il est confidentiel. Aucune information n’est transmise à d’autres professionnels sans l’accord de la patiente.
  

Quel est le coût de l’entretien ?

Ce n’est pas un examen médical mais il est pris en charge à 100% par les caisses d’assurance maladie. Pas d’avance de frais chez les professionnels pratiquant le tiers-payant.

Pendant cet entretien, vous posez vos questions ! Mais si vous n’en avez pas, vous pouvez en profiter pour parler de vos attentes et de vos besoins. Voici quelques sujets à aborder :

  • Comment vivez-vous votre grossesse ?
  • Comment vous sentez-vous ?
  • Quels sont vos inquiétudes ?
  • Comment envisagez-vous la naissance et l’arrivée de votre enfant ?
  • Comment vous préparer à l’arrivée de votre enfant ?

En effet, cet entretien vous permet de :

  • Vous informer sur les modalités de suivi de votre grossesse, de votre préparation à la naissance et à la parentalité, les ressources de proximité et le rôle des professionnels qui vous accompagneront.
  • Vous renseigner sur vos droits pendant la grossesse.
  • Poser toutes les questions qui vous préoccupent : retentissement de cette grossesse dans votre vie, allaitement maternel, relations avec vos autres enfants, nouvelle organisation, choix de la maternité, vie professionnelle…
  • Parler de vos attentes, de vos besoins et préparer votre projet de naissance si vous souhaitez en écrire un (Modalités d’accouchement, possibilités d’accompagnement pendant la grossesse et après la naissance...)
  • Recevoir un soutien dont vous auriez besoin.
  • Compléter ou vous donner des informations sur les facteurs de risque, les comportements à risque et des conseils d’hygiène de vie
  • Rencontrer un professionnel en dehors d’une consultation et en prenant le temps
     

Toutes vos questions valent le coup d’être posées, c’est votre moment alors profitez-en !

N’hésitez pas à évoquer vos difficultés, si vous en avez. Votre médecin ou votre sage-femme pourra vous orienter, si besoin, vers d’autres professionnels (médecin spécialiste, psychologue, assistante sociale…)

 Cet entretien permet donc aux professionnels de santé de mieux vous connaitre et de répondre à toutes vos questions sur la grossesse. Grâce à ce premier lien, un travail en réseau peut être mis en place avec des professionnels pour vous entourer ainsi que votre famille, de la période anténatale à la période postnatale.

Nos conseils

Préparez bien l’entretien prénatal précoce. C’est le moment de vous interroger : ai-je des difficultés dont je souhaite parler ? Ai-je des questions restées sans réponse ? Ai-je besoin de l’aide d’un professionnel en particulier ?

... Bientôt en ligne !

Pourquoi un entretien prénatal précoce ?

Non exclusivement réservé aux plus vulnérables, il est là pour aider la femme enceinte à bien vivre sa grossesse et évaluer les besoins en termes d’accompagnement des futurs parents :

  • Apprécier la santé globale de la femme enceinte
  • Faire le point sur le suivi médical et le projet de naissance
  • Identifier les besoins d’information et les difficultés
  • Définir les compétences parentales à développer
  • Repérer les situations de vulnérabilité chez les parents
  • Prendre en compte les facteurs psycho-sociaux entourant la naissance.
  • Accompagner les parents, si besoin, vers d’autres professionnels en transmettant des informations ajustées
  • Donner une information sur l’offre de soins locale et les rôles des différents professionnels et services
     

Vous n’êtes pas formé à l’entretien prénatal précoce

Informez vos patientes et orientez-les auprès d’un professionnel formé pour qu’elles puissent bénéficier de ce moment d’échange. Les gynécologues-obstétriciens et les sages-femmes ainsi que certains médecins traitants sont formés.
   

Vous êtes formé à l’entretien prénatal précoce

Comment dérouler l’entretien avec votre patiente ? Le  style est propre à chaque professionnel, mais l’entretien devrait vous permettre de mieux connaître les besoins des parents, de recueillir leurs attentes et de leur apporter des informations pertinentes permettant l’éclairage de leurs choix. Cet entretien constitue un point d'ancrage d’une relation de confiance personnalisée, permettant, si besoin, l’activation d’autres professionnels du réseau.

Il convient de créer le climat d’une écoute active et empathique adaptée au rythme de chacun.

Afin de vous permettre de cibler le contenu à aborder, la Haute Autorité de Santé a défini des lignes directrices :

  • Qui est la femme enceinte ? Qui est le couple ?
  • Ce que la femme vit et a vécu, ce qu’elle ressent, ce qu’elle a fait
  • Ce qu’elle sait et ce qu’elle croit
  • Se sent-elle menacée et par quoi ?
  • Ce dont elle a envie
  • Ce qu’elle veut connaitre et apprendre
  • Ce qu’elle souhaite, ce qu’elle accepte et ce qu’elle veut faire pour mener à bien cette grossesse et accueillir l’enfant dans les meilleures conditions.

L’entretien prénatal précoce est un temps pour apprécier la santé globale de la femme enceinte qui se différencie de l’entretien d’ouverture de dossier du début de grossesse

Une cotation spécifique (2,5C ou SF 15) et une prise en charge à 100% par l’Assurance maladie