La santé pour territoire

Déploiement de deux CPTS dans l’Yonne

Actualité
Date de publication
Visuel
médecin
Crédits : phovoir
Dans le département de l’Yonne, nous soutenons deux projets de communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) actuellement en chantier. Un premier projet a démarré dans le Nord-Yonne et le deuxième se situe dans le sud du département.
Eclairage sur l’avancée des travaux.
Corps de texte

Au Nord-Yonne, encore quelques étapes et notamment le nouveau projet de santé à rédiger

La CPTS est portée par l’association Santé Services du Nord de l’Yonne, composée entre autres  de médecins généralistes dont SOS médecins, de pharmaciens, de paramédicaux et d’usagers.

Sans s’astreindre à des limites administratives, elle a vocation à couvrir le territoire du PETR du Nord Yonne, soit près de 130 000 habitants.

Les prochaines étapes sont notamment :

  • la rédaction du projet de santé de la nouvelle structure avec le détail de ses axes de travail.
  • L’information aux professionnels de santé, structures (sanitaires, médico-sociales, sociales) et usagers de la naissance de l’association afin de l’ouvrir aux maximum d’acteurs.
  • Le développement du travail en lien avec le Groupement hospitalier de territoire (GHT) Nord Yonne.

Les orientations qui sont à confirmer porteront sur l’interconnaissance des acteurs, l’organisation de soins non programmés, les violences faites aux femmes….

Le projet de la nouvelle organisation en CPTS est en cours de présentation aux acteurs du territoire concerné depuis le début de l’été et suscite intérêt et questions : Qu’est-ce que cette nouvelle organisation ? En quoi améliore-t-elle mon quotidien ? Quel intérêt pour l’usager ?

Nous mobilisons des crédits d’amorçage pour soutenir la formalisation du projet de santé et financer le démarrage de la coordination.

 

Au Sud Yonne, un projet de CPTS en cours de finalisation

La CPTS est portée par le GIPS 89, Groupement interprofessionnel de proximité et de santé de l’Yonne.

Elle couvre le territoire de l’Avallonnais, du Tonnerrois et du Chablisien, territoire d’intervention historique du GIPS 89 depuis sa fusion avec le groupement de professionnels de santé du sud Avallonnais (GPSSA), soit près de 60 000 personnes.

Elle peut s’appuyer sur des collaborations déjà existantes entres les maisons de santé de l’Avallonnais, la Plateforme territoriale d’appui (PTA) et la FeMaSCO de Bourgogne-Franche-Comté (Fédération des maisons de santé et de l’exercice coordonné) sans oublier le lien avec les Contrats locaux de santé (CLS) renouvelés récemment dans ces territoires (Tonnerrois et Avallonnais).

Le projet de santé est en cours de rédaction mais quelques pistes de travail émergent avec notamment :

  • l’éducation de la population à l’accès aux soins
  • le lien ville-hôpital (échanges, outils partagés)
  • le développement de l’expertise télémédecine en cardiologie et en dermatologie
  • le suivi des femmes enceintes
  • le suivi des personnes ayant une addiction
  • le repérage des enfants présentant des troubles du développement
  • la prévention de l’obésité pédiatrique
  • la vaccination
  • la prévention des risques solaires
  • la prise en charge coordonnée des maladies chroniques par les infirmières Asalée (Asalée est un dispositif de coopération entre médecins généralistes et infirmiers libéraux. Voir la présentation en vidéo ici)

Le projet de CPTS a été présenté aux acteurs du territoire concerné et cette organisation nouvelle, force d’attractivité pour de nouveaux professionnels de la santé, a reçu un accueil très favorable.

Nous allouons une aide au démarrage de 13.300 euros qui permettra au GIPS de détailler, formaliser et promouvoir le projet de santé de la CPTS.

Aller plus loin

PTA : Plateforme territoriale d’appui

Il s’agit d’un dispositif d’appui aux professionnels de santé pour la coordination des parcours de santé complexes (personnes âgées ayant plusieurs pathologies, malades chroniques…)

CPTS : Communauté professionnelle territoriale de santé

Une CPTS permet de fluidifier le parcours de santé du patient entre la médecine de ville et l’hôpital.
C’est comme une grande maison de santé dans laquelle les professionnels de santé travaillent de manière coordonnée sur un plus grand territoire. La CPTS est complémentaire à la médecine de ville car elle permet, par exemples, de répondre à une demande d’offre de proximité, d’avoir accès à des consultations de spécialistes, de connecter d’autres services hospitaliers entre eux ainsi que les soins de suite et de réadaptation (SSR).
Ce sont des projets innovants qui améliorent d’ores et déjà la cohésion professionnelle et le parcours de santé des patients sur le territoire.

Cadre Réglementaire
La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 inscrit les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) en réponse à la demande des professionnels de santé qui souhaitent promouvoir les soins de proximité et améliorer la structuration des parcours.
L’instruction de la Direction Générale de l’Offre de Soins du 2 décembre 2016 précise : « les CPTS émanent de l’initiative des acteurs de santé, en particulier des professionnels de santé de ville ».