COVID long : orienter les patients et informer les professionnels de santé

Actualité
COVID19
Vous ressentez des symptômes prolongés? N'attendez pas, consultez votre médecin

Après une infection par la COVID-19, des symptômes et signes cliniques peuvent persister chez certaines personnes, qu’elles aient été hospitalisées ou non.
Symptômes prolongés de Covid-19 ou COVID long, êtes-vous concerné ? Mode d’emploi pour les personnes souffrant de COVID long et informations aux professionnels de santé (coordonnées des cellules de coordination).

Symptômes prolongés de Covid-19 : êtes-vous concerné ?

Vous êtes concerné si vous conservez des symptômes au-delà de 4 semaines après une infection à la COVID-19 sans qu’un lien puisse les relier à une autre pathologie.

Ces symptômes, très divers d’une personne à l’autre, peuvent concerner tous les organes et se traduire, entre autres :

  • Par des signes « généraux » : douleurs durables, faiblesses articulaires ou musculaires voire fatigue extrême, maux de têtes, gêne respiratoire, problèmes cutanés, anxiété, troubles du sommeil…
  • Par des signes neurosensoriels, au premier rang desquels l’anosmie agueusie. Cette perte de l’odorat et/ou du goût est parmi les troubles les plus fréquemment rapportés, y compris lors d’infections peu sévères sans passage à l’hôpital.
  • Par des complications rénales, digestives, pulmonaires ou neurologiques, notamment à l’issue d’une hospitalisation en réanimation.

COVID19 : symptômes persistants - voir description détaillée ci-après

#Covid19.
Si je présente des symptômes persistants (maux de tête, gène respiratoire, troubles du sommeil ; troubles cutanés ; douleurs, faiblesses articulaires ou musculaires, fatigue extrême ; perte du goût ou de l'odorat (anosmie) ; complications rénales, digestives, pulmonaires ou neurologiques) au delà de 4 semaines après l'infection, alors je n'attends pas : je consulte mon médecins traitant !
50% des personnes ayant été infectés présentent un symptôme après 1 mois. 10% de ces mêmes personnes sont toujours affectés après 6 mois.


Mode d'emploi pour les personnes concernées 

Si vous êtes concerné, prenez contact en priorité avec votre médecin traitant ou un médecin généraliste, quels que soient les symptômes persistants que vous ressentez.

Le médecin pourra par exemple :

  • Prendre en charge directement vos symptômes, déterminer avec vous l’intérêt d’éventuels examens complémentaires et identifier les traitements les plus appropriés.
  • Vous aider à rééduquer voire autogérer les symptômes pouvant gêner votre vie quotidienne.
  • Vous orienter vers le médecin spécialiste adapté à la prise en charge de vos symptômes, afin de disposer d’un avis spécialisé complémentaire.
  • Vous orienter vers un centre « post-COVID » dédié si votre situation médicale nécessite l’intervention de plusieurs spécialités et d’un suivi renforcé.

#Covid19.
Symptômes prolongés : une prise en charge adaptée à mon état.
Je m'adresse à mon médecin traitant qui m'oriente au besoin, soit vers un spécialiste, soit vers un réseau de professionnels qui organisera mon parcours de soins si ma situation est complexe (Accumulation de symptômes chroniques : perte de goût, d'odorat, fatigue extrême, gène respiratoire, complications diverses...)
Des prises en charge existent, alors je n'attends pas !


Informations aux professionnels de santé 

Recommandations pour la prise en charge et l'orientation des patients

Les recommandations ci-dessous s'adressent aux professionnels de santé pour la prise en charge et l'orientation de leurs patients. Il s’agit avant tout d’éviter l’errance médicale des personnes concernées, le recours à des traitements non adaptés, voire des hospitalisations non nécessaires.

La Haute Autorité de santé (HAS) a publié en février 2021 des recommandations à destination des professionnels de santé. Parmi les thèmes abordés, le rôle central du médecin traitant, l’écoute attentive avec une prise en charge globale et personnalisée des patients, les éventuels traitements ou rééducation nécessaires. Des fiches par symptôme et spécialité sont également publiées (3 nouvelles fiches en novembre 2021)

Des cellules de coordination post COVID pour les situations les plus complexes

Face à des cas de symptômes prolongés de la COVID-19 trop complexes et nécessitant une prise en charge multidisciplinaire, le ministère a mis en place un réseau territorial de cellules de coordination post-COVID qui viennent en appui des médecins traitants.

Les cellules de coordination post-COVID sont portées prioritairement par les dispositifs d’appui à la coordination (DAC), les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) ou tout autre acteur (maison de santé, ex-PTA) qui permet l’animation d’un réseau d’acteurs pluri professionnel au service du patient.

Cellules de coordination post COVID19 pour les situations les plus complexes - voir description détaillée ci-après

#Covid19.
Symptômes prolongés : une coordination en appui aux professionnels pour les patients en situation complexe.
Le médecin traitant se tourne vers une cellule de coordination post-covid, soit pour un avis médical, soit pour orienter les patients vers les spécialistes concernés.
Concrètement c'est une équipe pluriprofessionnelle (médecins généraliste, pneumologue, neurologue, psychiatre, cardiologue, kiné...) : un DAC (dispositif d'appui à la coordination), une CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé), d'autres structures existantes. C'est aussi un recours accru à la télésanté.

En Bourgogne-Franche-Comté, les cellules de coordination sont les Dispositifs d’appui à la coordination (DAC) vers qui sont orientés les cas de COVID long.

Coordonnées des Dispositifs d’appui à la coordination (DAC)
Zone géographique d'intervention Nom Téléphone Mail
Côte d'Or DAC 21 03 80 30 04 14 contact@dac21.fr
Nièvre DAC 58 03 86 21 70 90 secretariat@dac58.com
Saône-et-Loire DAC 71 03 58 09 00 34 contact@pta71.fr
Yonne DAC 89 03 86 72 85 00 dac@dac89.fr 

Franche-Comté
(Doubs, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort)

DAC franc-comtois 03 81 25 05 30 dac-fc@dac-fc.org
Coordonnées des Soins de suite et de réadaptation (SSR)
Département Nom du SSR Coordonnées
Côte d'Or CHU Dijon 14 Rue Paul Gaffarel, 21000 Dijon, 03 80 29 35 73
Côte d'Or Clinique Les Rosiers 45 Boulevard Henri Bazin, 21000 Dijon, 03 74 82 50 05
Doubs Quingey 7 Rte de Lyon, 25440 Quingey, 03 81 54 66 00
Jura CHIPR Salins-les-Bains Rue du Docteur Germain, 39110 Salins-les-Bains, 03 84 73 66 00
Nièvre CRF Pasori 9 Ter Rue Franc Nohain, 58200 Cosne-Cours-sur-Loire, 03 86 28 43 89
Haute-Saône CRF de Navennes Avenue Paul Morel, 70000 Navenne, 03 84 96 25 00 
Saône-et-Loire SSR Marguerite Boucicaut 2 Av Pierre Mendès France, 71100 Chalon-sur-Saône, 03 85 87 52 52
Nord Franche-Comté SSR de l’Hôpital Nord France Comté, site de Bavilliers Route de Froideval, 90800 Bavilliers, 03 84 98 52 83

Et la vaccination ?

 Dans l’état actuel des connaissances scientifiques, il n’y a pas de contre-indication à la vaccination des patients présentant des symptômes prolongés de la Covid-19 (COVID long).

Au contraire, dans le cas de symptômes prolongés de la Covid-19 liés à une infection non contrôlée, la vaccination pourrait même contribuer à la guérison. 

Par conséquent, les personnes atteintes de symptômes prolongés de la Covid-19 peuvent se faire vacciner selon un schéma à une dose à partir de deux mois après l’apparition des premiers symptômes.