La santé pour territoire

Comité Technique Régional Autisme Bourgogne-Franche-Comté

Article
Nous installons un nouveau Comité Technique Régional Autisme (CTRA) Bourgogne - Franche-Comté, lieu privilégié des échanges pour construire la politique régionale en matière d'autisme et décliner sur la région la stratégie nationale pour l'autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018-2022.
Corps de texte

Le CTRA est l’instance de gouvernance de la politique régionale dédiée à l’autisme. Il contribue à la déclinaison régionale du plan autisme et au suivi des actions mises en œuvre. Il participe à la définition des réponses à apporter au regard des besoins identifiés sur le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté.

Il est composé de membres de droit et de membres désignés par le Directeur Général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté après appel à candidatures. Le nombre de membres a été volontairement réduit par rapport à la composition des deux instances préexistantes en Bourgogne et en Franche-Comté, et ce pour faciliter les échanges et favoriser la dynamique de co-construction. Pour autant l’ensemble des acteurs impliqués dans l’accompagnement des personnes autistes seront associées à la mise en œuvre de la politique régionale, notamment en participant aux différents travaux menés dans le cadre de la déclinaison du plan (groupes de travail,…).

Afin d’assurer une coordination et une cohérence des actions mises en œuvre dans le cadre du plan autisme et des parcours définis par l’ARS, sont également membres du CTRA des organismes participant aux travaux des parcours santé mentale et développement de l’enfant.

La composition de cette instance est consultable en bas de page.

La réunion d’installation du Comité Technique Régional Autisme Bourgogne-Franche-Comté se tiendra le 26 septembre à Dijon.

Aller plus loin

Contexte

Les Comités Techniques Régionaux Autisme (CTRA) ont été mis en place suite à une circulaire du 27 avril 1995 afin de fixer un cadre pour le développement de la politique de l’autisme en France. La circulaire indiquait que « L’élaboration du plan régional doit faire l’objet d’une concertation approfondie et bénéficier d’une légitimité technique forte. ». Il était donc demandé de constituer « un comité technique régional sur l’autisme regroupant les principaux décideurs, financeurs, acteurs et familles d’usagers concernés. ». 

Suite à la fusion des régions, il a été nécessaire d’installer une nouvelle instance Bourgogne – Franche-Comté. Cette démarche s’inscrit également dans la perspective du 4ème plan autisme annoncé pour 2018 et pour lequel le CTRA sera le lieu privilégié des échanges et travaux dans le cadre de sa déclinaison régionale. 

La composition de ce CTRA a été repensée pour proposer un nombre plus restreint de membres, comparativement aux deux instances préexistantes en ex-Bourgogne et en ex-Franche-Comté, afin de faciliter les échanges et la co-construction.