La santé pour territoire

Allergies à l'ambroisie : une préoccupation croissante

Article
Visuel
Ambroisie
Crédits : Laurent Mignaux - Terra
L'ambroisie à feuilles d’armoise pose à la fois des problèmes de santé publique en raison de son pollen très allergisant disséminé d’août à septembre et des problèmes agronomiques liés à son extension dans les cultures. Nous vous informons sur ce qu'est l'ambroisie et sur son caractère allergisant.
Corps de texte

Qu'est-ce que l'ambroisie ?

L’ambroisie est une plante annuelle dont le pollen est à l’origine de fortes réactions allergiques. Les manifestations cliniques sont des rhinites, conjonctivites, trachéites, avec dans 50% des cas l’apparition de l’asthme ou son aggravation. Les atteintes cutanées (urticaire, eczéma) sont plus rares (20% des cas). La sinusite et l’otite sont des complications de la rhinite allergique.

Le pic de pollinisation survient au mois de septembre : l’ambroisie rallonge la période des allergies aux pollens pour les personnes déjà allergiques (août-septembre), et touche fréquemment de nouveaux allergiques. L’allergie à l’ambroisie a un retentissement important sur la qualité de vie. 
Source : RNSA

Dans les zones infestées par l’ambroisie, 6 à 12% de la population est allergique à l’ambroisie

Le pollen de l’ambroisie est très allergisant : sur une échelle de 1 à 5, il a un potentiel allergisant de 5. Il suffit de 5 grains de pollens par m3 pour l’apparition de symptômes. L’allergie est déclenchée par une exposition répétée, les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollens dans l’air est élevé.

L’ambroisie ne se disperse que par ses semences. Chaque pied d’ambroisie produit plusieurs milliers de graines viables de 10 à 30 ans. Grâce à sa taille et à sa faible densité, ce pollen est facilement aéroporté sur de très grandes distances (parfois plus de 100 kilomètres).

L’ambroisie s’installe sur les terres meubles et dénudées et sa dissémination est liée aux activités humaines. On trouve l’ambroisie :

  • le long des voies de communication : accotements routiers et ferroviaires,
  • sur les rives et grèves des rivières,
  • sur les parcelles agricoles,
  • sur les chantiers de travaux publics, les terrains en friche,
  • sur les espaces verts,
  • dans les jardins des particuliers.