Vaccination contre les infections à HPV en Bourgogne Franche-Comté : informations aux professionnels de santé

Actualité
Source : canva

Dès la rentrée 2023, une campagne de vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) est mise en place à l’échelon national et notamment en Bourgogne-Franche-Comté dans les collèges pour l'ensemble des élèves de 11 à 14 ans. Cette vaccination est recommandée depuis plusieurs années chez les filles et depuis 2021 chez tous les garçons, dès l’âge de 11 ans.

 

Couverture vaccinale contre les HPV en Bourgogne-Franche-Comté

En région Bourgogne-Franche-Comté, au 31 décembre 2022, la couverture vaccinale était de 51% pour 1 dose chez les filles de 15 ans et de 44,2% pour 2 doses chez les filles de 16 ans. La couverture vaccinale chez les garçons est de 11,9 % pour 1 dose chez les garçons de 15 ans et 7,9% pour 2 doses à 16 ans. Une marge de progression reste à réaliser pour atteindre l’objectif de couverture vaccinale, fixée à 80% à l’horizon 2030, par la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030.

La vaccination contre les HPV en milieu scolaire est l’un des leviers les plus efficaces pour augmenter la couverture vaccinale, comme l’ont démontré les campagnes de vaccination menées au Royaume-Uni, en Suède ou en Australie avec des taux de couverture vaccinale supérieurs à 80%. En France, des expérimentations régionales de vaccination à l’école ont montré leur efficacité, ce qui permet de mettre en place une généralisation.

Focus 2023 : la campagne de vaccination dans les collèges en Bourgogne-Franche-Comté

Afin d’améliorer la couverture vaccinale chez les filles et les garçons, une campagne de vaccination HPV en milieu scolaire est mise en place dans toute la France à partir de la rentrée scolaire 2023.

L’objectif est d’intervenir en proximité de tous les élèves pour leur proposer cette vaccination sur le temps scolaire donc sur leur « lieu de vie », avec au préalable une sensibilisation des enfants et de leurs parents à l’importance de cette mesure préventive.

Cette vaccination sera proposée gratuitement à tous les élèves de 5ème, âgés de 11 à 14 ans dans tous les collèges publics, ainsi qu’aux privés sous contrat.

L’Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté se mobilise avec les deux rectorats de la région (Dijon et Besançon) et l’Assurance Maladie pour préparer cette campagne qui concernera plus de 342 établissements scolaires, fréquentés par près de 33 000 élèves de 5ème.

Concrètement, des équipes mobiles de professionnels de santé issues des centres de vaccination se déplaceront dans les collèges de la région à l’automne 2023 et au printemps 2024 pour réaliser cette campagne qui sera reconduite chaque année.

Pour cette campagne de vaccination, un grand dispositif de communication et d’information auprès des familles des élèves concernés est déployé par l’Institut National du Cancer.
Cette communication se décline sur différents supports pour les publics concernés :

  • pour les parents :  courrier aux parents d’élèves, dépliant d’information et autorisation parentale, campagne média-radio 
  • pour les professionnels : campagne média et dépliant d’information, dossier pédagogique avec fiche mémo pour les enseignants
  • pour les élèves : journal et vidéo diffusés via l’établissement scolaire.

Venez rejoindre les équipes mobiles de vaccination

Les équipes mobiles des centres de vaccination, qui se déplaceront dans tous les collèges (publics et privés sous contrat avec l’Education nationale), peuvent bénéficier de renforts humains en santé qu’ils soient libéraux en activité, retraités, sans activité, salariés, fonctionnaires et étudiants. Les profils concernés sont les médecins, sages-femmes, pharmaciens et infirmiers.

Professionnels de santé, vous souhaitez vous mobiliser et participer à cette campagne ? Retrouvez ici les coordonnées des directions territoriales de l’ARS sur votre territoire.

Les autres modalités de vaccination contre les HPV restent en vigueur 

Actuellement, les médecins, les sages-femmes, les infirmiers et pharmaciens peuvent prescrire les vaccins et pratiquer la vaccination.

La vaccination se déroule selon les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur :

  • Pour les jeunes filles et garçons âgés de 11 à 14 ans révolus, la vaccination se déroule en 2 injections espacées de 6 à 13 mois ;
  • Pour les filles et garçons âgés de 15 à 19 ans révolus, 3 injections sont nécessaires. La deuxième injection a lieu 2 mois après la première et la troisième est faite 6 mois après la première ;
  • Pour les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes, jusqu’à 26 ans révolus : 3 doses sont administrées. La deuxième dose a lieu 2 mois après la première et la troisième dose a lieu 6 mois après la première.

Voir le calendrier vaccinal détaillé ici et le calendrier vaccinal simplifié ici.

un webinaire pour tout savoir sur la maladie et les mesures de prévention

Organisé en novembre 2022 par le CHU de Dijon, l'inserm, le CHU de Besançon et la FEMASCO BFC, il est destiné aux professionnels de santé.

L'objectif est d'informer sur la maladie et les mesures de prévention, dont la vaccination.