Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC)

Article
Les DAC viennent en appui aux professionnels de santé libéraux, sociaux et médico-sociaux pour la prise en charge des patients complexes. Ils jouent également un rôle important dans la coordination territoriale pendant cette période de crise COVID-19. Quelles sont leurs missions ? Quelles actions des DAC pendant la crise ? Comment les contacter ? Réponses ici.
Corps de texte

Le Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC) est une solution concrète soutenue par l'ARS pour fluidifier les parcours de santé complexes et organiser les prises en charge dans les territoires.

Missions des DAC

Dans un contexte de vieillissement de la population, les professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux, en particulier les médecins traitants, font face à des patients de plus en plus complexes, souvent liées à des personnes vivant à domicile et cumulant diverses difficultés (polypathologies, difficultés sociales, isolement…).

Face à ces situations et conformément à la loi d’organisation et de transformation du système de santé qui les a institués, l’ARS Bourgogne Franche Comté soutient la mise en place de dispositifs d’appui qui apportent des réponses concrètes aux professionnels de santé et favorisent le maintien à domicile des patients.

La création des DAC est issue de la convergence de dispositifs existant, en regroupant les expertises des

  • Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’Aides et de soins dans le champ de l’autonomie (MAIA) ;
  • Plateformes Territoriales d’Appui (PTA) ;
  • Réseaux de santé territoriaux de la région.

Les Centres Locaux d’Informations et de Coordination (CLIC) peuvent participer à la convergence sur délibération du Conseil Départemental. Les DAC permettent ainsi d’apporter des réponses davantage coordonnées entre secteurs, quelles que soient la pathologie, l’âge du patient et la complexité de son parcours de santé.

Composé d’une équipe pluri-professionnelle (médecins, infirmiers, travailleurs sociaux…), le DAC assure plusieurs missions en lien avec le médecin traitant :

  • Evaluation globale des besoins de la personne à domicile 
  • Coordination et organisation de la prise en charge 
  • Consolidation du retour à domicile après hospitalisation 
  • Mise en place d’aides techniques, de services à domicile, d’accompagnement d’un aidant vers des solutions de répit etc.

 

Actions des DAC pendant la période de crise sanitaire due à la pandémie de la Covid 19

Afin de faire face aux tensions sur l’offre de soins et dans une perspective de juste soins et d’accompagnement des personnes, les DAC doivent pouvoir être mobilisés en lien avec les différentes organisations mises en place sur les territoires.

Au-delà des populations déjà identifiées comme fragiles lors de la première vague, les DAC peuvent être amenés à apporter leur appui s’agissant de nouvelles populations dont la situation s’est complexifiée avec la pandémie.

Cet appui s’adresse prioritairement aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux. Il apparait donc essentiel que toute action collective sur les territoires inclut par principe les DAC.

L’appui aux professionnels et la participation à la coordination territoriale en période de gestion de crise Covid

Dans le cadre de ses missions et de la gestion de la crise sanitaire, le DAC assure l’appui aux professionnels du territoire (soins primaires, établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, professionnels de tous ces secteurs).

L’appui aux professionnels pour la prévention des hospitalisations/réhospitalisations

Le DAC assure également, en lien avec les professionnels notamment l’HAD, l’accompagnement des personnes en situation complexe (Covid+ et non Covid) à domicile afin de prévenir le risque de dégradation des situations cliniques, ou d’éviter les hospitalisations ou les ré-hospitalisations.

Les sorties d’hospitalisation

Le suivi et le soutien des sorties d’hospitalisation des personnes Covid+ ou non Covid peuvent être accompagnés par le DAC sans se substituer aux professionnels des ES, HAD compris. Il contribue ainsi à l’organisation de sorties dès qu’elles sont possibles en lien avec les établissements hospitaliers, les EHPAD (notamment hébergement temporaire en sortie d’hospitalisation) et autres ESMS, les services d’aide et de soins à domicile. Il participe, autant que de besoin, au suivi ambulatoire renforcé, en concertation avec les médecins traitants et les équipes de soins du territoire.

L’ARS favorise l’articulation entre les établissements de santé, notamment l’HAD, et le DAC pour l’appui aux sorties d’hospitalisation en lien avec les CPTS et les structures d’exercice coordonné.

 

Contacter un DAC