La santé pour territoire

Communauté de Communes du Pays Châtillonnais : vers un CLS de 3è génération

Actualité
Visuel
Photo montrant la main d'un homme en train de signer un document écrit sur une feuille blanche
Crédits : Phovoir
Dans le cadre du renouvellement du contrat local de santé (CLS) de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais, nous vous présentons l’actualité sur ce dossier ainsi que le bilan des deux CLS qui l’ont précédé.
Corps de texte

Le 25 juin 2019, le « Groupe d’Animation Territorial Santé » (GATS) a réuni  l’ensemble des signataires et partenaires du Contrat local de santé (CLS) de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais, dans le cadre de son renouvellement.

 

La méthodologie de travail pour le renouvellement du contrat local de santé ainsi que les éléments structurants et les axes stratégiques du futur contrat ont été présentés.

Le concept du CLS ancré depuis plusieurs années sur ce territoire

Le territoire de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais a été le premier signataire, en Bourgogne, d’un CLS, en 2012.

Les deux premières générations de CLS (2012-2015 et 2016-2018) ont permis d’entériner des actions dans le temps :

  • Le développement, depuis 2016, du dispositif « MAIA » (méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie)
  • La promotion du dispositif des « ateliers bons jours »
  • Le déploiement du Pass Santé Jeunes
  • L’encrage durable sur le territoire de la maison des adolescents et de leurs parents
  • La mise en réseau des professionnels via des temps réguliers d’échanges
  • La promotion de la couverture vaccinale
  • La mise en place d’ateliers d’activité physique adaptée pour les personnes diabétiques

 

Des éléments de bilan positifs et encourageants

Il ressort du bilan des 6 premières années de contractualisation les éléments suivants :

  • Le périmètre du CLS est pertinent. Toutefois, il faut noter que le périmètre de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais est très étendu avec ses 107 communes. Cela rend complexe la coordination des actions et suppose une délocalisation très importante afin de maximiser l’impact des actions.
  • Les actions mises en œuvre visent bien à répondre aux réels besoins de la population en lien avec le diagnostic du territoire : des actions sont prévues pour les personnes âgées qui sont très représentées sur le territoire et l’élaboration d’une stratégie relative à la démographie médicale afin de répondre au vieillissement et à la faible densité de professionnels de santé.
  • Les objectifs du CLS et les objectifs propres à l’ensemble des acteurs sont très cohérents.
  • Le CLS a permis une meilleure interconnaissance de l’ensemble des acteurs et le développement des actions partenariales. Néanmoins, il reste difficile de fédérer l’ensemble des acteurs sur ce territoire très vaste.
  • La communication auprès des habitants doit être développée afin de faire connaître le dispositif.
  • Les actions relatives à la démographie médicale sont à développer.
  • Les actions relatives à la santé environnementale et les addictions seront également à mettre davantage en œuvre dans le cadre du renouvellement.

 

Actualité du CLS de 3è génération autour de 3 thématiques

Le Contrat Local de Santé sera organisé autour de 2 volets : une première partie de « contrat socle » permettant de recenser les actions existantes et probantes, et de les mettre en valeur, et une seconde partie « programmation annuelle » organisée autour de 3 axes stratégiques : la démographie médicale, la prévention et promotion de la santé et la santé environnementale.

Les travaux, dans le cadre de la mise en œuvre de ce prochain CLS sont déjà engagés.

Démographie médicale 

Des travaux sont en cours pour l’élaboration d’une maison de santé pluri-professionnelle (MSP) et une plaquette de promotion du territoire à l’attention des professionnels de santé souhaitant s’y installer est en préparation.

D’autres axes de travail sont envisagés pour les années à venir : une action en lien avec la "CPTS" (Communauté Professionnelles Territoriales de Santé), la promotion et le développement de la télémédecine (dont l’hôpital local est équipé) ou encore une communication grand public sur les actions du CLS.

 

Prévention et promotion de la santé 

Des groupes de travail sont actifs depuis janvier 2019, organisés en deux instances :

L’instance "seniors" et ses deux groupes de travail :

  • Accès à l’information
  • Lutte contre l’isolement

L’instance "santé" avec ses 4 groupes de travail :

  • Coordination et relai d’informations
  • Hygiène et bien-être
  • Prévention et parcours des personnes malades
  • Addictions

Les groupes de travail ont vocation à élaborer des actions de prévention au plus près des besoins de la population.

 

Santé environnementale 

Le territoire est signataire d’un Contrat de transition écologique. Une coordination entre les deux contractualisations est à prévoir afin d’élaborer davantage d’actions de prévention sur cette thématique.