La santé pour territoire

La pertinence des soins : pourquoi ? comment ?

Article
Visuel
pertinence des soins
La France a un système de santé performant mais il doit évoluer face au poids croissant des maladies chroniques, à l’évolution des technologies et aux ressources financières limitées.
Nous vous informons sur la pertinence des soins et sur son champ d'application.
Corps de texte

Qu’est-ce que la pertinence des soins ?

La pertinence c'est la bonne intervention, au bon endroit, au bon moment, par le bon praticien, dans la prise en charge d’un patient « autonome », mieux informé, co-auteur de sa sécurité et considéré comme « expert » dans le vécu de sa pathologie chronique.

La pertinence des soins est une notion évolutive car un soin pertinent hier peut ne plus l’être aujourd’hui du fait de l’évolution des connaissances, des techniques et de l’organisation des soins.

 

Les champs d'application de la pertinence des soins

  • La pertinence des actes : certains actes présentent des variations de pratiques importantes soit par un recours plus important que dans les autres régions soit par des indicateurs qualitatifs atypiques.
    Les actes prioritaires pour la région Bourgogne-Franche-Comté sont l'amygdalectomie, la chirurgie bariatrique, l'appendicectomie, le syndrome du canal carpien, la cholécystectomie, les examens pré interventionnels, la thyroïdectomie et la pose d’aérateurs transtympaniques chez l’enfant.
  • La pertinence des parcours : une hospitalisation complète est-elle nécessaire alors qu'une prise en charge en hospitalisation de jour, en ambulatoire ou une hospitalisation à domicile est possible ?
  • La pertinence des prescriptions : divers facteurs conduisent mécaniquement à une augmentation des volumes de prescriptions et des coûts de ces dernières : vieillissement de la population, développement de pathologies chroniques, innovation thérapeutique, tendance à la concentration des plateaux techniques, tensions sur la démographie des professions de santé…

    La pertinence des prescriptions des produits de santé, d’actes, de transports et d’arrêts de travail, la recherche de l’adéquation des prescriptions aux besoins et la recherche de la meilleure qualité des soins au meilleur coût doivent contribuer au maintien d’un système de santé solidaire et à un accès croissant à l’innovation thérapeutique.

    Elle doit aussi et surtout permettre d’éviter les effets indésirables que peuvent revêtir certains choix : iatrogénie médicamenteuse, développement des résistances aux antibiotiques…

Des soins inutiles peuvent faire courir des risques aux patients, de manière injustifiée, et engendrent des coûts supplémentaires pour la société. Ils sont dits « non pertinents ».

Nous mettons tout en œuvre sur la région afin que la pertinence devienne l'étape incontournable avant toute prise en charge.

Cela se concrétise par des actions très ciblées comme des rencontres avec les professionnels concernés sur la base de référentiels nationaux existants, la mise en place d'un benchmark des blocs opératoires et des unités de chirurgie ambulatoire pour accompagner les établissements de la région dans l’évolution des pratiques professionnelles, la signature d'un contrat avec les établissements présentant des indicateurs atypiques sur les actes identifiés en Bourgogne-Franche-Comté… Elles sont déclinées dans le Plan d'Actions Régional d'Amélioration de la Pertinence des soins, en cours d'approbation, qui paraîtra très prochainement.

Les professionnels de santé sont également au cœur de la démarche. Sans leur implication, aucune amélioration des pratiques n’est possible. En effet, l’amélioration de la pertinence des soins nécessite de se poser plusieurs questions :

  • L’acte pratiqué (de chirurgie, de biologie, d’imagerie) est-il mieux adapté à l’état de santé du patient ?
  • Est-il nécessaire de prescrire l’ensemble de ces médicaments ?
  • L’hospitalisation complète est-elle indispensable, ne peut-on recourir à une prise en charge ambulatoire ?
  • Le séjour est-il adapté, le parcours est-il bien coordonné ?
  • Le patient est-il dans la structure la plus adaptée à sa condition ou qui répondra le mieux à ses besoins ?

La pertinence est centrée sur le patient afin de lui garantir un accès aux dernières techniques, à des soins de qualité et sécurisé. Le patient doit également être acteur de sa santé et pouvoir décider de façon éclairée.