La santé pour territoire

Vaccination contre la grippe dans les établissements de santé et médico-sociaux : des efforts à poursuivre

Communiqué de presse
Une étude de la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière a été conduite dans les établissements de la région.
Résultats : si plus de 85% des résidents d’établissements médico-sociaux sont vaccinés, seulement 21% des professionnels se protègent, ce qui reste insuffisant pour faire barrage au virus.
L’ARS se mobilise pour soutenir les efforts au profit d’une plus forte immunité de groupe
Corps de texte

Limiter la transmission du virus, protéger les patients et les résidents, en particulier à risque, diminuer le retentissement socio-économique (arrêts de travail, désorganisation des établissements)… les enjeux de la vaccination contre la grippe saisonnière sont nombreux.

L’Agence Régionale de Santé conduit une politique vaccinale volontariste, en particulier au sein des établissements de santé (ES) et des établissements médico-sociaux (EMS).
L’Assurance Maladie, dans le cadre d’un accompagnement dans les EHPAD (plan national), porte également des messages pour sensibiliser à la vaccination anti-grippale les résidents et les professionnels y travaillant.

Pour la saison 2017-2018, l’ARS a demandé au CPias Bourgogne Franche-Comté* une étude visant à dresser l’état des lieux de la couverture vaccinale, tant des professionnels salariés de ces établissements que des résidents institutionnalisés en EMS.
Près de 250 établissements ont répondu au questionnaire qui leur a été adressé à l’automne : un peu plus de 200 EMS (EHPAD, mais aussi FAM, MAS, IME…*) et une quarantaine d’ES (centres hospitaliers, cliniques…)

Un point positif pour l’ensemble des répondants : près de 95% ont organisé la promotion de la vaccination contre la grippe auprès des professionnels.
Cette promotion de la vaccination est également très bien installée à l’attention des résidents, puisqu’elle est pratiquée dans la totalité des EMS participant à l’enquête.
  

Professionnels : une couverture vaccinale de 21%

Concernant la couverture vaccinale, les résultats sont moins satisfaisants. La couverture vaccinale anti-grippale médiane des professionnels s’établit à 21%, avec une variabilité selon la catégorie d'établissement : de l'ordre de 25 % en ES, de 29% en EHPAD, inférieure à 20% dans les IME/IEM.

Dans les établissements médico-sociaux, la couverture vaccinale anti-grippale médiane des résidents se monte à 85,7%. Parmi ces établissements, les plus forts taux sont observés dans les MAS (plus de 90%) et les EHPAD (plus de 87%).

Les résultats de cette enquête témoignent des marges de progression substantielles. Si la vaccination des résidents en EMS est satisfaisante, en revanche, toutes les initiatives doivent être encouragées pour soutenir la vaccination des professionnels au sein des ES/EMS.
A titre d'illustration, dans les EMS accompagnés par les équipes mobiles d'hygiène de territoire, la couverture vaccinale médiane des professionnels s’établit à 23% alors qu'elle n'est que de 20% dans les autres.

Ces premiers résultats permettront à l’ARS de construire son prochain plan d’action sur les territoires et de conforter ses messages de prévention à l’attention des établissements.

Des taux de couverture vaccinale supérieurs à 75%

L’étude du CPias permet de mettre à l’honneur des établissements qui affichent des taux exemplaires de couverture vaccinale des professionnels :
-Foyer-logement de Belfort et EHPAD de Vignoles (Beaune) : 100%.
-EHPAD Le Cercle des aînés à Nevers : 95,9%.
-EHPAD Les Forges royales à Guérigny (Nièvre) : 81,2%.
-EHPAD Les Jardins d’Alice, à Velars-sur-Ouche (Côte-d’Or) : 78,7%
-EHPAD Le Clos des Vignes à Beaune : 75%.

*
CPias : Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins.
EHPAD : Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
FAM : Foyer d’accueil médicalisé
MAS : Maison d’accueil spécialisé
IME : Institut médico-éducatif
IEM : Institut d’éducation motrice.

Aller plus loin

Documents à télécharger