La santé pour territoire

#Unbleu, un film pour sensibiliser et mieux informer sur le don de moelle osseuse

Actualité
Politique publique de santé Prévention
Date de publication
Visuel
Don Moelle Osseuse
La méconnaissance du don de moelle osseuse suscite des appréhensions voire des peurs parfois excessives, notamment sur la douleur liée au prélèvement. Consciente de cette situation, l’Agence de la biomédecine propose un film pour mieux informer le grand public sur ce geste de solidarité qui, s’il peut occasionner un bleu, permet avant tout de sauver des vies.
Corps de texte

Un film pour sensibiliser le grand public au don de moelle osseuse

Mieux informer les potentiels donneurs face à leurs peurs associées à un don de moelle osseuse, en particulier celle de la douleur, tel est l’objectif du film de sensibilisation #UnBleu produit par l’Agence de la biomédecine. Pour cela, le film met en scène différentes manières de se faire des bleus dans la vie de tous les jours. A visionner ci-dessous :

Merci à toutes celles et ceux qui ont accepté d’avoir un bleu suite à leur don de moelle osseuse. Vous aussi, vous pouvez aider à sauver une vie.

Pour vous informer et vous pré-inscrire c'est par ici www.dondemoelleosseuse.fr

 

#UnBleu pour sauver des vies 

Côté patient, la greffe de moelle osseuse offre un espoir de guérison : elle permet de traiter 80% des maladies graves du sang, comme les leucémies.

Côté donneur, le prélèvement de cellules de moelle osseuse n’est le plus souvent pas si douloureux, ni contraignant : 75% des dons se font par un prélèvement dans le sang.
Le reste des prélèvements relève d’une procédure chirurgicale simple au niveau de l’os postérieur du bassin. Dans les deux cas, les cellules de la moelle osseuse du donneur se régénèrent en quelques jours. Une gêne peut être ressentie après le prélèvement. Souvent assimilée à un bleu par les donneurs ; celle-ci disparaît généralement assez rapidement. Pourtant, l’idée d’une douleur démesurée du prélèvement persiste et peut constituer un frein à l’engagement en tant que donneur.

 

Sources : Agence de la biomédecine, https://www.agence-biomedecine.fr/UNBLEU-le-premier-film-de-l-agence