La santé pour territoire

Santé mentale : Un réseau de partenaires engagés en Côte-d’Or

Communiqué de presse
Visuel
Contrat territorial de santé mentale de Côte d'Or
Crédits : ARS BFC
Le projet territorial de santé mentale de Côte-d’Or a été présenté officiellement vendredi 11 octobre, à Quetigny.
Corps de texte

« Garantir des parcours de soins coordonnés et soutenus par une offre de psychiatrie accessible, diversifiée et de qualité » fait partie des grands axes de la feuille de route nationale « santé mentale et psychiatrie ».

Dans cet objectif, les acteurs concernés sont invités à se rassembler au sein de réseaux territoriaux de partenariats pour décloisonner leurs différentes approches.

Le projet d’ores et déjà construit en Côte-d’Or et officialisé vendredi 11 octobre,  montre que la santé mentale est l’affaire de tous.

Contrat territorial de santé mentale de Côte d'Or

Hôpitaux, associations, institutions …plus de cinquante partenaires et au total une centaine de professionnels, bénévoles, élus, usagers, se sont investis depuis deux ans dans cette démarche constructive, qui a permis aux différents intervenants de mieux comprendre leurs modes de fonctionnement, leurs champs de compétences et les opportunités de coopération.

Ils partagent un diagnostic qui débouche sur toute une série d’actions :

-des actions transversales, comme par exemple déployer un dossier de coordination numérique autour du patient, proposer un plan de formation à destination des intervenants auprès des personnes souffrant de troubles de santé mentale,

-des actions par type de public concerné aussi. Il s’agira notamment de soutenir la parentalité, la prévention et la détection précoce (périnatalité-petite enfance), de définir des actions de coordination autour des situations complexes (adolescents), d’organiser la prévention et la gestion de la crise (adultes) ou, concernant les personnes âgées, de prévoir une astreinte téléphonique de psychiatres pour répondre aux généralistes et au personnel des EHPAD, ainsi qu’une offre de séjours d’apaisement.

Les ateliers proposés à l’occasion de la signature ont illustré des actions innovantes comme ce robot médiateur pour les enfants atteints d’autisme, ou ces outils numériques de réhabilitation en santé mentale.

Le PTSM de Côte-d’Or est le premier de Bourgogne-Franche-Comté à être officiellement entériné. Dans les autres départements la région, les projets sont également en voie d’aboutir (en savoir plus ici)

Aller plus loin

Contact

Contenu

Contact presse : 
Lauranne Cournault
Tél. : 03 80 41 99 94