La santé pour territoire

Restitution du diagnostic territorial de santé mentale de l’Yonne

Actualité
Politique publique de santé
Date de publication
Visuel
Diagnostic-Santé-mentale_Yonne
Crédits : ARS BFC
Un diagnostic territorial de santé mentale réalisé dans le département de l’Yonne a été présenté le 12 décembre à des représentants du Conseil Départemental, de la MDPH, des établissements sanitaires, des établissements médico-sociaux, des représentants d’usagers, de la PJJ...
Nous vous indiquons les éléments qu'a permis de mettre en évidence ce diagnostic.
Corps de texte

La présentation du diagnostic territorial en santé mentale, élaboré en vue de la construction du Projet Territorial de Santé Mentale (PTSM) de l’Yonne, a rassemblé près de 80 personnes le 12 décembre.

Celui-ci a été réalisé par les trois co-pilotes du projet (Docteur THIBAULT, président de la commission spécialisée en santé mentale, Madame MOSTAERT, Directrice du Réseau de Santé Mentale de l’Yonne, Monsieur MISIK, directeur des Boisseaux Espérance Yonne) en partenariat étroit avec le Centre Hospitalier Spécialisé de l’Yonne, avec le soutien de la délégation départementale de l’ARS.

Cette restitution a rassemblé de nombreux acteurs : Conseil Départemental, maison départementale des personnes handicapées (MDPH), l’ensemble des établissements sanitaires du territoire, établissements médico-sociaux accueillants des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées, représentants d’usagers, Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)…
 

Un diagnostic basé sur une analyse quantitative et qualitative

L’analyse quantitative se décline en trois axes majeurs 

  1. La filière de prise en charge sanitaire couvre l’intégralité du territoire. Celle-ci est composée de différents types de structures : psychiatrie générale adulte et infanto-juvénile, soins sans consentement, psychiatrie en milieu pénitentiaire.
  2. Cette offre est complétée par la filière de prise en charge médico-sociale répartie entre les secteurs enfants, adultes et personnes âgées. Il est à noter que le taux d’équipement départemental est bon mais inéquitablement réparti sur le territoire.
  3. Le diagnostic met également en avant la problématique saillante de la démographie médicale des psychiatres dans l’Yonne qui sont peu nombreux et dont 72% ont plus de 55 ans. En effet, on compte ainsi 36 médecins spécialistes en psychiatrie : 12 libéraux, 4 ayant une activité mixte et 20 salariés. Soit une densité médicale de 10,2 psychiatres (18,7 au national) pour 100 000 habitants dont 5,7 salariés pour 100 000 habitants (11,8 au national).

Le volet qualitatif, réalisé sur la base d’un questionnaire et d’entretiens individuels ou collectifs, a permis de dégager les atouts et axes de progrès pour chacune des thématiques suivantes :

  • Repérage précoce et accès au diagnostic
  • Accès aux soins et aux accompagnements
  • Parcours et points de rupture
  • Accès à des soins somatiques
  • Situations de crise et d’urgence

 

Les enseignements du diagnostic et des échanges

Diagnostic-Santé-mentale_Yonne

Les principaux enjeux pour le département de l’Yonne apparaissent comme la formation des professionnels, la communication et la coordination, les ruptures de prise en charge.

Les échanges ont été riches et ont permis d’évoquer notamment les problématiques de démographie médicale, d’accès aux soins somatiques pour les patients psychiatriques et de proposition de lieux d’accueil adaptés pour les patients à tous les âges de la vie (dont l’enfance, l’adolescence et les personnes âgées).

Le travail n’est pas fini et ce diagnostic servira de base de d’étude aux groupes de travail constitués le même jour et qui associent professionnels de santé, usagers et associations, collectivités, Etat… les travaux commencent dès janvier 2019. L’objectif est une finalisation de plan d’actions d’ici la fin du 1er semestre 2019. 

Aller plus loin