La santé pour territoire

Lauréats du Prix Qualité 2018 Bourgogne-Franche-Comté

Communiqué de presse
Visuel
Lauréats du prix qualité 2018
Les 3 lauréats du prix qualité 2018 Crédits : ARS BFC
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté a remis ses désormais traditionnels Prix Qualité lundi 26 novembre, à Besançon. L’occasion de récompenser trois établissements et structures médico-sociales de la région pour leurs initiatives au service de la sécurité de la prise en charge des patients.
Corps de texte

Depuis 2011, le ministère chargé de la santé reconduit la semaine de la sécurité des patients. Objectif : sensibiliser l’ensemble des publics à cette problématique et favoriser le dialogue entre usagers et professionnels de santé.

En ouverture de la huitième édition, qui se déroule du 26 au 30 novembre, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a récompensé les initiatives de ces professionnels à travers les Prix Qualité qu’elle décerne désormais chaque année.

Lundi 26 novembre, le directeur général de l’Agence, Pierre Pribile, a remis trois prix d’une valeur de 5 000 euros, à des établissements et structures médico-sociales de la région sélectionnés parmi une trentaine de candidatures.

Des vidéos valorisant leurs actions ont été diffusées à l’occasion de cet événement, qui s’est tenu dans les locaux de l’ARS, sur le site de Besançon, en présence de représentants des structures d’appui de l’agence, telle que l’Omedit, sur le champ du médicament ou le CPias (centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins), engagé notamment dans la promotion de la vaccination des professionnels de santé contre la grippe.
 

Les lauréats et leurs projets

La Maison d'accueil spécialisée (MAS) Les Papillons Blancs d'Agencourt (Côte-d'Or) pour son projet de "fiches repas"

Le repas qui se déroule dans un self est un temps fort de la vie quotidienne des 74 résidents polyhandicapés accueillis à la maison d’accueil spécialisée.
Un groupe de travail pluridisciplinaire a élaboré un support écrit individuel pour permettre un accompagnement personnalisé lors de la prise des repas. Cette fiche prend en compte les besoins relationnels, de confort, de sécurité et d’autonomie du résident.
Une première évaluation a permis d’observer une diminution des fausses-routes et des troubles du comportement. Cet outil plébiscité par les accompagnants, sécurise leurs pratiques.

 

Le centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle (CRRF) de Bregille, à Besançon, pour le projet Médoc quizz : « je fais le point sur mes médicaments »

Médoc quizz vise à rendre le patient acteur de sa prise en charge médicamenteuse, en lui permettant d’évaluer avec les professionnels sa connaissance sur ses médicaments et son autonomie avant son retour dans son milieu de vie. Les soignants animent ce jeu, qui favorise la parole et crée un climat de confiance avec, à la clé, une évaluation qui peut être transmise au médecin pour reprendre certains points avec le patient avant sa sortie.

 

Le CHRU de Besançon pour le projet Fiches multilingues d’information et d’aide à la prise, qui sécurise la dispensation de médicaments

Dispositif national, la PASS, permanence d’accès aux soins de santé, permet une prise en charge médico-sociale pour les personnes les plus démunies en situation de précarité.
Les soignants sont souvent confrontés à des difficultés de communication liées à des barrières linguistiques et sociales.
Ces problèmes ont été aussi exprimés par les patients. Pour sécuriser la dispensation de médicaments, 52 fiches d’information et d’aide à la prise ont été rédigées en 6 langues pour les médicaments les plus prescrits en 2017 par la PASS du CHRU de Besançon.
L’évaluation réalisée a permis de constater que les langues parlées par les patients étaient présentes dans 88% des fiches et que ces dernières couvraient une très grande majorité des médicaments prescrits. Lors du renouvellement de la prescription, une deuxième évaluation de l’utilisation de la fiche par le patient sera réalisée.

 

« Les médicaments ? A bon escient »
Pour l’édition 2018, à l’échelle nationale, la semaine de la sécurité des patients a pris le parti de faire un focus sur la qualité de la prise en charge médicamenteuse : la coordination médecine de ville-hôpital, la juste prescription, le bon usage, l’automédication responsable, etc…
Depuis plusieurs années, l’ARS a mis en place une dynamique importante autour de la politique régionale du médicament et des produits de santé. Objectif : concourir à l’amélioration de la qualité et de l’efficience des soins, de la sécurité des patients et des prises en charge.
L’engagement fort de l’agence se traduit également par un soutien financier d’actions, dès lors qu’elles sont innovantes et pertinentes. L’Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l’innovation thérapeutique – Omédit, est aujourd'hui un effecteur majeur de la politique régionale du médicament pour les thématiques prioritaires de l’ARS. Ses missions portent sur 3 volets thématiques : personnes âgées, cancérologie et dispositifs
médicaux.

Retrouvez tous les actions déposées dans le cadre de l'appel à projet dans la rubrique "aller plus loin" ci-dessous