La santé pour territoire

L’ARS mobilisée pour renforcer l’accès territorial aux soins

Communiqué de presse
Visuel
Télémédecine
Crédits : ARS BFC
En juin, l’ARS arrêtera son nouveau Projet Régional de Santé. Cette feuille de route détermine les priorités du système de santé en région pour les années 2018-2022. Parmi les grands enjeux qui figurent aussi au premier rang des préoccupations des habitants : l’accès aux soins.
Le 8 mars, à Seurre, le directeur général de l’ARS a présenté les chantiers mis en oeuvre dans le cadre du plan national
Corps de texte

Pratiquer un examen du rythme cardiaque d’un patient avec l’appui d’un cardiologue du centre hospitalier de Beaune, accueillir en stage des étudiants en médecine, travailler avec une infirmière pour le suivi des patients atteints de maladies chroniques, s’engager dans un projet médical commun : le 8 mars, à la maison médicale de Seurre (Côte d'or), l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a mis à l’honneur toute une série d’actions susceptibles de « réenchanter » l’exercice libéral de la médecine générale en zone rurale.

Des initiatives de professionnels tournées vers la formation, la coopération ou l’innovation, et qui rencontrent les grandes priorités du plan d’actions pour « renforcer l’accès territorial aux soins » présenté par le Premier Ministre et la Ministre des Solidarités et de la Santé, en octobre 2017.

Les ARS, avec le réseau des caisses d’assurance maladie, sont pleinement mobilisées pour déployer et faire vivre ce plan, qui s’appuie aussi sur une révision du « zonage médecins ». La Bourgogne-Franche-Comté fait d’ailleurs partie des premières régions à avoir arrêté cette cartographie (décembre 2017) : désormais près de 68 % de la population de la région vit sur un territoire éligible à des aides au maintien ou à l’installation de médecins.

La région est également la première à avoir reçu la visite officielle des trois délégués nommés par la Ministre pour relayer les bonnes pratiques auprès du comité national de suivi des actions locales.

Sophie Augros, médecin, Elisabeth Doineau, sénatrice et Thomas Mesnier, députés, s’étaient rendus au cabinet éphémère de Pontarlier le 22 janvier dernier.
 

Six chantiers pour renforcer l'accès aux soins

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté déploie aujourd’hui les six chantiers du plan d’action :

  • Chantier 1 : Développer les stages en ambulatoire dans les zones médicalement sous-denses
  • Chantier 2 : Développer l’exercice coordonné
  • Chantier 3 : Accompagner la révolution numérique en santé
  • Chantier 4 : Projeter du temps médical et soignant et encourager l’exercice mixte
  • Chantier 5 : Développer les coopérations entre professionnels de santé
  • Chantier 6 : Simplifier la vie des professionnels de santé pour gagner du temps médical

Ces chantiers s’inscrivent au cœur du Projet Régional de Santé 2018-2022.

Dans le dossier de presse (en bas de page), toutes les précisions sur ces chantiers.

A Seurre : Des professionnels de santé engagés dans cette dynamique

La maison médicale de Seurre porte de nombreux projets qui illustrent à plus d’un titre le plan pour renforcer l’accès territorial aux soins.

L’équipe des professionnels de santé s’engage à la fois sur le terrain de l’accueil en stage des étudiants en médecine, mais aussi sur celui des coopérations (une infirmière « ASALEE » assure le suivi des patients chroniques).

La télémédecine fait désormais partie des usages des quatre médecins, bientôt cinq (nouvelle installation prévue début avril) : télé-expertise en cardiologie et dermatologie, installation en cours de finalisation pour des équipements de télé-consultations en endocrinologie et addictologie.

L’équipe a décidé de finaliser un projet de maison de santé pluri-professionnelle, qu’elle devrait constituer courant 2018.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Mission sur l'organisation territoriale des soins confiée à Pierre Pribile

Dans le cadre de la transformation du système de santé, l'organisation territoriale des soins est l’un des 5 chantiers identifiés par la ministre chargée de la santé : pour tisser davantage de liens entre les professionnels et faire que l’exercice isolé en cabinet devienne l’exception.

Le pilotage de ce dossier est confié à Pierre Pribile, notre directeur général ainsi qu'au directeur général adjoint de l’ARS PACA.

En savoir plus : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/lancement-de-la-strate… 

Contact

Contenu

Contact Presse :

Lauranne Cournault
Tél. : 03.80.41.99.94.
lauranne.cournault@ars.sante.fr