La santé pour territoire

Lancement de PAERPA dans le Doubs

Communiqué de presse
Visuel
PAERPA Doubs
Le parcours santé des aînés a été officiellement lancé dans le Doubs, mardi 26 septembre, à Morteau, à l’invitation de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, en collaboration avec ses partenaires : conseil départemental, caisse primaire d’assurance maladie du Doubs et ARESPA (association du réseau de santé de proximité et d’appui).
Corps de texte

« Faire en sorte que les personnes reçoivent les bons soins, par les bons professionnels, dans les bonnes structures, au bon moment et au meilleur coût » : tels sont les objectifs du Parcours santé des aînés, qui se déploie désormais dans le Pays horloger.

PAERPA25

Mardi 26 septembre, une centaine de professionnels (médecins généralistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pharmaciens…) ont assisté à une soirée d’information organisée par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et l’ARESPA (association du réseau de santé de proximité et d’appui), en présence du directeur général de l’Agence régionale de santé, Pierre Pribile.

Le parcours santé des aînés (PAERPA : Personnes âgées en risque de perte d’autonomie) est un dispositif national déployé pour prévenir et limiter la perte d’autonomie des personnes âgées de plus de 75 ans.

 

Chutes, dépression, dénutrition…

Le programme propose aux professionnels de santé des outils et un accompagnement pour agir notamment sur les facteurs d’hospitalisation les plus fréquents : les chutes, la  dépression, la dénutrition, le médicament.

Initialement déployé dans neuf territoires pilotes, dont la Nièvre pour la Bourgogne-Franche-Comté, le programme a été étendu au Doubs en 2016.

Les personnes âgées de plus de 75 ans sont 45 500 dans le département, où le secteur du Pays horloger a été choisi comme territoire préfigurateur par l’ARS, l’ARESPA étant positionnée comme porteur de la coordination territoriale d’appui.

Les premiers travaux ont associé étroitement les représentants des professionnels de santé, Unions Régionales (URPS) et Fédération des Maisons de Santé (FEMASAC), qui se sont mobilisés pour construire des outils mis à leur disposition (plans personnalisés, supports d’information …) Ils ont permis aussi de renforcer les articulations entre la ville et l’hôpital.

D’autres actions seront proposées pour faciliter le partage d’informations grâce aux outils numériques, ou encore renforcer le repérage des fragilités et sécuriser le retour à domicile.

Le programme s’est appuyé sur les expériences antérieures du territoire en matière de coordination (dont la CAPA – Coordination d’Appui aux Personnes Agées, fruit d’une collaboration entre l’hôpital de Morteau et l’ARESPA), pour une réponse adaptée aux besoins du territoire et de ses acteurs.

C’est aussi dans une logique d’articulation avec les services proposés par le conseil départemental que se construit le dispositif.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles

Voir Aussi