La santé pour territoire

Internes de médecine générale : deux séminaires pour tout savoir sur leur futur exercice

Communiqué de presse
Visuel
Démographie des professionnels de sante | ARS Nouvelle-Aquitaine
Crédit : Phovoir / Illustration communication ARS Nouvelle-Aquitaine
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté organise deux séminaires d’information à l’attention des internes en médecine générale de Besançon et Dijon, qui ont rendez-vous les 4 et 10 avril pour tout savoir des conditions d’exercice.
Corps de texte

80% des internes de médecine générale interrogés réclament une meilleure communication autour des aides incitatives à l’installation, la même proportion plébiscitant un accompagnement personnalisé en amont de cette installation.
Pour répondre à leurs attentes, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté organise deux séminaires d’information qui se tiendront dans les facultés de médecine de la région : le 4 avril, à Dijon, le 10 avril, à Besançon.

Dans chaque UFR, un peu moins d’une centaine d’étudiants, internes en cinquième ou sixième semestre, sont attendus pour participer à ces temps d’échanges. L’occasion pour ces futurs médecins, qui devraient s’installer à l’automne 2018 ou au printemps 2019, de mieux comprendre les différents modes d’exercice, de mesurer les atouts du territoire et de bénéficier d’un véritable compagnonnage.

De nombreux partenaires s’engagent aux côtés de l’ARS : facultés de médecine de Dijon et Besançon et leurs départements de médecine générale, assurance maladie, conseil régional, union régionale des professionnels de santé /médecin libéral, conseils de l’ordre, établissements de santé, fédérations des maisons de santé…
Leurs représentants présenteront aux étudiants une cartographie de l’offre de soins, expliciteront les différentes aides possibles et proposeront un niveau d’accompagnement dans leur installation ou leur projet de vie.

« Bâtir suffisamment tôt un projet personnalisé de post-internat doit permettre de montrer aux jeunes professionnels qu’ils ne sont pas face à un choix définitif, mais que tous les outils existent pour rendre possible une large combinaison de modes et de lieux d’exercice : ville, hôpital, exercice libéral, salarié, CHU, hôpitaux de proximité… » Pierre Pribile, directeur général de l’ARS BFC.

Un parcours d’installation clés en main

Confrontée aux difficultés de démographie médicale accentuées par une répartition inégale des professionnels de santé, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a multiplié ce type d’initiatives ces dernières années.

Elle a construit avec les autres acteurs institutionnels un véritable parcours d’installation clés en main pour les médecins généralistes.

Ce parcours comporte cinq axes : l’accueil, l’information, la formation, la promotion du territoire et de l’offre de soins en Bourgogne-Franche-Comté.

La région s’inscrit pleinement dans les objectifs du plan national pour renforcer l’accès territorial aux soins, dont l’un des chantiers vise justement à « simplifier la vie des professionnels de santé pour gagner du temps médical ».

Dans le droit fil du portail d’accompagnement des professionnels de santé (PAPS), un guichet unique sera prochainement créé pour proposer des services en ligne d’information.

Aller plus loin

Documents à télécharger