Insertion professionnelle des personnes handicapées en Bourgogne-Franche-Comté

Actualité
Médico-social

Nous vous présentons les actions que nous soutenons ou que nous développons en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap en lien avec les structures qui les accompagnent : de la formation à l’insertion professionnelle durable.

Beaucoup de sigles sont utilisés dans cet article, vous trouverez donc en bas d'article la signification des sigles utilisés.

HANDICIVIQ : le service civique inclusif pour les 18-30 ans au sein d’une structure « ordinaire »

Un dispositif innovant à destination des structures médico-sociales qui souhaitent accompagner un jeune suivi en ESMS pour la réalisation d’une mission inclusive de service civique au sein d’une association ou structure publique du « milieu ordinaire ». 

Une action initiée en Bourgogne-Franche-Comté en 2019 avec l’UFCV (organisme d’éducation populaire)

Nous sommes pleinement partie prenante du dispositif régional HANCIVIQ, aux côtés de la DRAJES, de l’AGEFIPH et de la FIPHFP.

Objectifs

Permettre à des jeunes suivis dans le champ médico-social de découvrir une situation proche d’un emploi, gagner en autonomie, développer des savoir-faire et savoir-être, tester leurs « appétences » ou conforter un projet professionnel.

Handiciviq en résumé 

  • Cible : tout jeune handicapé de 16 à 30 ans volontaire pour réaliser une mission de service civique au sein d’une structure publique ou associative (en milieu ordinaire)
  • Type de mission : le service civique est une mission d’une durée maximale de 8 mois au service de l’intérêt général (domaines : citoyenneté, environnement, éducation pour tous, santé, social…)
  • Le jeune volontaire reçoit une indemnisation mensuelle de 473 € (Etat)
  • Nous proposons aux ESMS (SESSAD, IME…) un soutien de 1500 € par mission proposée à un jeune de leur structure de façon à assurer un étayage durant la mission (suivi régulier par un professionnel de l’ESMS) et garantir le « droit au retour » à l’issue ou pendant la mission (si celle-ci cesse ou est suspendue en cours de route)
  • Accompagnement proposé par l’UFCV : aide à la formalisation du projet de service civique, aide à la recherche d’une mission, conseils aux structures accueillantes sur les spécificités du handicap, développement d’un réseau d’acteurs sensibilisés et de structures attentives à la question du handicap.

Pour en savoir plus : site de l'UFCV

PRISME : un réseau régional regroupant des référents départementaux dédiés à l’inclusion professionnelle des 14-25 ans en ESMS

Une démarche inédite à notre initiative en vue de « catalyser » les forces vives d’un département au service de la formation et l’emploi des jeunes suivis par le champ médico-social.

Objectifs

Dynamiser les réseaux d’acteurs à l’échelle départementale et constituer un interlocuteur privilégié, à l’interface du monde de l’économie, de l’emploi et du médico-social.

PRISME en quelques mots

Constitué d’un référent par département, le réseau régional regroupe des gestionnaires médico-sociaux qui, pour l’ensemble du territoire, instituent un interlocuteur unique en charge de :

  • La prospection et mise en place d’échanges réguliers avec les groupements d’employeurs, organismes de formation, services de l’emploi, acteurs institutionnels : interconnaissance, actualité de l’emploi, visibilité des offres et des aides, conseils quant aux spécificités des jeunes en situation de handicap et l’adaptation des postes.
  • Le relais auprès des ESMS de leur département (tous gestionnaires confondus) et l’outillage (méthodologie, expertise, point d’actualités) des chargés d’insertion/référents de parcours des jeunes.
  • Plus largement, la participation active à la dynamique régionale du réseau PRISME.

 

Né en 2020, PRISME réunit aujourd’hui 7 référents et couvrira l’ensemble de la région d'ici fin 2021 :

  • Saône et Loire : PDIP PEP 71
  • Jura : APEI de Lons
  • Doubs et Territoire de Belfort : ADAPEI du Doubs
  • Haute-Saône : HANDY UP
  • Nièvre : PDIP Sauvegarde 58
  • Yonne : APAJH
  • Côte d’Or : à venir fin 2021

Pour en savoir plus : Voir la plaquette régionale PRISME : 

Emploi accompagné : un dispositif qui renforce sa territorialisation en 2021, au plus proche des personnes en situation de handicap souhaitant accéder à l’emploi en milieu ordinaire

Depuis 2018, l’AGEFIPH, la FIPHFP et l’ARS soutiennent le déploiement de l’emploi accompagné en région, en s’appuyant sur deux prestataires à rayonnement infra-régional : l’AFTC pour les ex territoires franc-comtois, les PEP 71 pour les ex territoires bourguignons (en sous-traitance dans chaque département).

Objectif 

Mobiliser un référent unique (chargé d’insertion, job-coach) autour d’un véritable parcours vers l’emploi durable pour toute personne présentant un trouble psychique, trouble cognitif, déficience intellectuelle ou trouble du spectre autistique, que cette personne soit à domicile, en établissement spécialisé ou travailleur d’ESAT.

L’emploi accompagné en résumé 

L’accompagnement se veut global et « à vie », dans le sens où la prestation se réalise par étapes, de l’évaluation au suivi dans le temps long, en passant par la pré-qualification, la mise en situation, la formation, l’aide à la recherche et au maintien dans l’emploi, le dispositif pouvant être réactivé à tout moment sur sollicitation de la personne et/ou son employeur.

Chiffre clé en Bourgogne-Franche-Comté

Au 31 décembre 2020 : 97 personnes en cours d’accompagnement en région

Et demain ?

En fin d’année 2021, les dispositifs d’emploi accompagnés renforceront leur approche départementale dans un cadre de gouvernance rénové, s’instituant ainsi « porte d’entrée » sur leur territoire vis-à-vis des employeurs et des acteurs locaux.

Le passage en « mode plateforme » se formalisera au niveau territorial par une coopération active entre les structures sociales et médico-sociales, les ESAT, les MDPH, les services publics de l’emploi (Pôle emploi, Missions locales, Cap emploi), ces derniers étant désormais prescripteurs de l’orientation des personnes vers l’emploi accompagné.

Pour aller plus loin : site internet AFTC et PEP 71

Les prestations d’appui spécifique (PAS) : une offre de service pour sécuriser les parcours professionnels

Les PAS apportent un appui aux travailleurs handicapés (ou candidats en recherche d’emploi) lors de la construction du projet professionnel, des étapes de formation, d’intégration sur le marché de l’emploi ou du maintien en poste. Sur demande d’un employeur ou du service public de l’emploi (Pôle emploi, Mission locale, Cap emploi), un expert spécialisé intervient aussi bien auprès de la personne que de l’employeur, sous la forme de bilan individualisé, de technique de compensation à mettre en place et/ou de suivi dans l’emploi.

En région, 6 PAS sont développées, autour du handicap moteur (LADAPT Bourgogne), du handicap visuel (Voir et Percevoir en Bourgogne : le CREESDEV – Salins de Bregille en Franche-Comté), du handicap auditif (URAPEDA BFC), du handicap mental (Pôle insertion de la Mutualité française de Bourgogne pour la Cote d’Or ; pôle APIAS formation pour la Nièvre et l’Yonne secteur Avallon-Tonnerre-Joigny-Auxerre) ; LADAPT pour l’Yonne secteurs Auxerre-Sens ; AEFTI-EF 71 en Saône et Loire ; Insertion + de l’Adapei du Doubs pour la Franche-Comté), du handicap psychique (PEP CBFC en Côte d’Or, APIAS pour la Nièvre ; ADPEP 71 en Saône et Loire ; Insertion + de l’Adapei du Doubs pour la Franche-Comté), des troubles cognitifs (AFTC pour la Franche-Comté ; APIAS pour la Nièvre ; LADAPT pour l’Yonne).

Pour en savoir plus : site FIPHFP

Le plan national de transformation des ESAT, appliqué dès 2022

Le printemps 2021 a été l’occasion, au niveau national, de mettre à plat le fonctionnement des ESAT et de réfléchir collectivement aux organisations de demain, sous l’impulsion de Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées.

A l’issue de groupes de travail thématisés (réunissant des gestionnaires d’ESAT et des acteurs institutionnels), le Plan de transformation des ESAT a été validé : il comprend 17 engagements et 31 mesures, répondant aux enjeux de dynamique de parcours entre milieu protégé et ordinaire ; de pouvoir d’agir des personnes ; d’accompagnement à la relance économique et solidaire ; d’attractivité des métiers et de reconnaissance des professionnels.

A titre d’exemple, des mesures garantissent les droits des personnes en ESAT (congés exceptionnels, accès à la formation professionnelle, complémentaire santé…), l’évolution libre entre ESAT, entreprise adaptée et entreprise ordinaire ainsi que le droit aux allers-retours.

Egalement, le cadre de gestion des établissements sera assoupli (aide aux poste calculée sur une base annualisée) et un soutien financier est prévu pour moderniser les équipements et/ou bénéficier d’un appui à l’orientation vers de nouvelles activités.

Pour aller plus loin :  voir le Plan national transformation ESAT

DREETS 

Le PRITH (Plan régional pour l’insertion des travailleurs handicapés) constitue un véritable espace d’échanges et de coordination, aussi bien régional que départemental, réunissant l’ensemble des acteurs de l’emploi, de l’insertion et du handicap. L’animation du PRITH permet ainsi de mettre à disposition l’actualité de l’emploi et du handicap, des outils sur les dispositifs en place et une information ciblée sur les projets en région. A titre d’exemple, l’équipe du PRITH a conduit en 2021 une étude sur l’accès à l’apprentissage des personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus : PRITH BFC

 

Conseil régional

La Région se mobilise en faveur des publics éloignés de l’emploi en mettant en place plusieurs actions, en partie destinées aux personnes en situation de handicap. Tout d’abord via la « Feuille de route handicap » comprenant 4 grands thèmes d’action, dont le renforcement de l’inclusivité sociale, la sécurité des trajectoires professionnelles (recrutements durables, apprentissages), la mobilité des personnes à mobilité réduite.

Dans le cadre du Plan de relance, la Région apporte son soutien à des filières ou des secteurs d’activité qui engagent une politique volontariste de formation pour faire évoluer les compétences de leurs salariés les plus fragiles prioritairement au sein des TPE/PME (formations, VAE). En parallèle, le PIC (Plan d’investissement dans les compétences) mis en place depuis 2019, vise à former et accompagner vers l’emploi les demandeurs d’emploi peu qualifiés, y compris en situation de handicap, en premier lieu par la remobilisation de personnes qui sont parfois sans contact avec les institutions sociales ou le service public de l’emploi.

Depuis 2017, la région Bourgogne-Franche-Comté intègre également le DAQ (Dispositif amont de la qualification) qui propose des parcours de formations sur mesure comprenant des stages en entreprise, avec la possibilité de passer des certifications (maîtrise de la langue, de compétences numériques, de sécurité routière…).
Les plateformes départementales SAP (Services à la personne) ont récemment été déployées dans toute la région afin de promouvoir et développer les métiers de services à la personne en construisant des formations sous forme de parcours modulaires courts ou longs, permettant des aller-retours entre emploi et formation ainsi que la validation de plusieurs titres et compétences spécifiques.

Pour en savoir plus : Plan de relancePIC et SAP 71

 

AGEFIPH ET FIPHFP

Dans leur mission d’accompagnement des personnes handicapées vers et/ou dans l’emploi du secteur privé (AGEFIPH) et de la fonction publique (FIPHFP), ces organismes majorent jusqu’à la fin 2021 leurs aides relatives à la formation, dans le cadre du plan France relance. A noter que la fonction publique hospitalière s’engage désormais dans le cofinancement des formations en apprentissage.

Autre nouveauté : l’AGEFIPH a récemment développé un dispositif de formation pré-qualifiante Inclu’Pro à destination des demandeurs d’emploi ou salariés, et déployé en région le réseau RHF (Ressources Handicap Formation) en appui aux parcours individuels de formation (faciliter l’accès et le suivi dans de bonnes conditions, apporter une expertise aux organismes de formation).

Pour en savoir plus : Inclu'ProRHF et FIPHFP

 

CREAI BFC 

Le dispositif Access’ VAE, développé par le CREAI en région, accompagne les travailleurs d’ESAT et d’EA dans la reconnaissance de leur compétences professionnelles (certification) : coordination et suivi de l’ensemble des démarches et des différents partenaires impliqués. Plus largement, le CREAI développe des espaces d’animation, d’échanges et de réflexion thématiques, à destination des professionnels. Entre autres, la commission ESAT propose, de façon collective, des outils, journée d’études en lien direct avec l’actualité et les évolutions des politiques médico-sociales.

Pour en savoir plus : Access'VAE

 

Sans oublier tous les acteurs qui, à une échelle régionale ou locale, accompagnent les personnes handicapées au travers de démarches ciblées et/ou d’actions innovantes : les cap emploi et les missions locales, les porteurs de projet ciblant un public spécifique (exemple l’ADNA auprès des personnes avec troubles cognitifs), les gestionnaires médico-sociaux portant des dispositifs de préparation des jeunes des IME-IMPro à la qualification, des actions de job coaching...

ADAPEI : Association Départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales

ADNA : Avancées diagnostiques pour de nouvelles approches

AGEFIPH : Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées

AGEI : Association qui gère plusieurs établissements pour personnes inadaptées dont un foyer de vie, un foyer d'hébergement, un ESAT ainsi qu'un magasin.

APAJH : Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés

APEI : Association de Parents, de Personnes en situation de Handicap Mental, et de leurs Amis

CREAI : Centre Régional pour l'Enfance et l'Adolescence Inadaptées

DAQ : Dispositif amont de la qualification

DRAJES : Délégations régionales académiques à la jeunesse, à l’engagement et aux sports

DREETS (ex DIRECCTE)  : Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités

ESAT : Etablissements ou services d'aide par le travail

ESMS : Etablissements sociaux et médico-sociaux

FIPHFP : Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique

HANDY UP : Depuis le 1er janvier 2019, cette identité marque le regroupement des deux associations l'Adapei et l'AGEI

IME : Institut médico-éducatif

IMPro : Institut médico-professionnel, établissement de formation professionnelle pour adolescents handicapés

PDIP 71 : Le Pôle Départemental d’Insertion Professionnelle de Saône-et-Loire est un Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale (GCSMS) regroupant trois associations : La FOL 58, Les Papillons Blancs D’entre Saône et Loire, Les PEP 71

PEP 71 : Pupilles de l’Enseignement Public de Saône-et-Loire

PIC : Plan d’investissement dans les compétences

PRITH : Plan régional d'insertion des travailleurs handicapés

RHF : Ressources Handicap Formation

SAP : Services à la personne

Sauvegarde 58 accompagne et facilite la vie des personnes en situation de vulnérabilité.

SESSAD : Services d'éducation spéciale et de soins à domicile

TPE/PME : Très petites entreprises / petites et moyennes entreprises

UFCV : Union française des centres de vacances, organisme d’éducation populaire

VAE : Validation des acquis de l'expérience