COVID19 : dose de rappel et pass vaccinal

Actualité
COVID19 Prévention
Sources : Canva

La vaccination, les mesures barrières, les tests et l’isolement nous permettront de nous protéger collectivement.

L’addition de toutes les mesures de protection, à savoir la vaccination, le pass sanitaire/vaccinal, les mesures barrières, les tests et l’isolement, nous permettra de nous protéger collectivement. Conditions pour la dose de rappel, impact sur le pass sanitaire, rappel de l’importance des mesures barrière et cas concrets ici.

Reprendre les réflexes de prévention : les mesures barrières

Afin de garder le bénéfice de la mobilisation en faveur de la vaccination, il faut reprendre également des réflexes de prévention : les gestes barrières cruciaux tels que le port du masque, en particulier à l’intérieur, l’aération régulière des locaux, le lavage fréquent des mains, ne pas se faire la bise ou se serrer la main… Adopter à nouveau les bons comportements, au moindre doute, au moindre symptôme. Si je suis cas contact, je me fais tester même si je suis vacciné. Si je suis positif, même vacciné, je m’isole immédiatement et je préviens mes contacts.

PROTÉGEONS­-NOUS LES UNS LES AUTRES

  • Porter un masque à l’intérieur (chirurgical ou en tissu de catégorie 1)
  • Aérer chaque pièce 10 min toutes les heures
  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique

C’est l’addition de toutes ces mesures (vaccination, pass sanitaire, mesures barrières, test et isolement) qui nous permettra de freiner la diffusion du virus et de nous protéger collectivement.

La dose de rappel : mode d'emploi

Le rappel : pour qui et quand ? Voir description détaillée ci-après

Le rappel : pour qui et quand ?

Pour les personnes de 12 ans et plus ayant eu le Covid-19 plus de 3 mois après leur dernière injection, il n’est pas nécessaire de faire une dose de rappel.

Le rappel vaccinal se fait avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le ou les vaccins utilisés précédemment. Pour les personnes de moins de 30 ans, le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé.

De 12 à 17 ans inclus :
J’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 6 mois, je fais ma dose de rappel
Je suis immunodéprimé et j’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma première et ma deuxième dose de rappel

De 18 à 29 ans inclus :
J’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma dose de rappel
Je suis immunodéprimé et j’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma première et ma deuxième dose de rappel

De 30 à 59 ans inclus :
J’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma dose de rappel
Je suis immunodéprimé et j’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma première et ma deuxième dose de rappel

De 60 à 79 ans inclus :
J’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma première dose de rappel et ma deuxième dose de rappel dès 6 mois après la première dose de rappel ou l’infection

80 ans et plus :
J’ai reçu ma dernière injection il y a plus de 3 mois, je fais ma première et ma deuxième dose de rappel

N.B :

• Les personnes ayant eu le Covid-19 moins de 3 mois après leur dernière injection, sont éligibles au rappel :

  • dès 3 mois après leur infection pour la 1ère dose de rappel pour toutes les personnes éligibles,
  •  dès 3 mois après leur infection pour la 2e dose de rappel pour les personnes immunodéprimées, âgées de 80 ans et plus ou résidents en EHPAD et USLD,
  •  dès 6 mois après leur infection pour la 2e dose de rappel pour les personnes de 60 à 79 ans inclus.

• La 2e dose de rappel n’est pas nécessaire pour les personnes ayant eu le Covid-19 plus de 3 mois après la 1ère dose de rappel.

• La vaccination est possible en centres de vaccination et auprès de nombreux professionnels de santé : pharmaciens, médecins (généralistes ou spécialistes), médecins du travail, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes. Elle est également possible en laboratoire de biologie médicale, à domicile ou encore peut être organisée sur le lieu de soin des personnes.

• Pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal peut être exigé pour avoir un certificat de vaccination Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur :
www.solidarites-sante.gouv.fr/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

Une infection = une injection. Ainsi, si vous avez contracté le Covid-19 après votre schéma vaccinal initial, vous n’avez pas besoin de faire de dose de rappel. Cependant, pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal doit être fait pour avoir un certificat de vaccination valide.

Pour savoir quand faire ma dose de rappel : https://monrappelvaccincovid.ameli.fr

Où se faire vacciner ?

Les rappels peuvent se faire chez tous les professionnels de santé habilités à vacciner en ville (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, masseurs-kiné, chirurgiens-dentistes, laboratoires de biologie).

Pour faire votre dose de rappel, c’est simple : prenez rendez-vous auprès d’un professionnel de santé près de chez vous.

Cas concrets

Je suis à risque de forme grave du Covid-19, âgé ou immunodéprimé : comment continuer à me protéger ?

Je suis en situation d’obésité, diabétique, j’ai un cancer ou un autre facteur de risque de faire une forme grave de Covid-19 : grâce au rappel vaccinal, je renforce ma protection face au Covid-19

Grâce au rappel vaccinal, j’améliore ma protection face au Covid-19

Covid-19 et grossesse : pourquoi est-il important de se faire vacciner quand on est enceinte ?

Pass vaccinal

Depuis le 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans dose de rappel est passé à 4 mois au lieu de 7 mois.

Pass vaccinal : quels changements à partir du 15 février ? voir l'article sur le site du ministère chargé de la santé

Mon pass vaccinal est-il valide ?

Mon pass vaccinal est invalide lorsque 

  • J’ai 16 ans ou plus et je n’ai reçu aucune dose.
    Jusqu’au 15 février 2022, possibilité d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h à la condition d’effectuer sa première dose avant le 15 février 2022 et la deuxième dose dans le délai d'un mois maximum.
  • J’ai 16 ans ou plus et je n’ai reçu qu’une seule dose (sans antécédent d’infection par le covid-19).
    Jusqu’au 15/02/22 : possibilité d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h à la condition d’effectuer sa première dose avant le 15 février 2022 et la deuxième dose dans le délai d'un mois maximum.
  • J’ai plus de 18 ans et un mois avec un schéma initial complet sans rappel : deux doses sans rappel ou infection + une dose sans rappel
    • Jusqu’au 14 février 2022 : mon pass vaccinal est invalide sauf si ma dernière injection date de moins de 7 mois.
    • A partir du 15 février 2022, mon pass vaccinal est invalide sauf si ma dernière injection date de moins de 4 mois.

Mon pass vaccinal est valide lorsque 

  • J’ai 16 ou 17 ans ou 18 ans depuis moins d’un mois avec un schéma initial complet sans rappel : deux doses sans rappel ou infection + une dose sans rappel.
    Il est toutefois conseillé de recevoir un rappel si j’ai 16 et 17 ans.
    Je devrai recevoir ma dose de rappel dans les délais recommandés pour garder mon pass si j’ai eu 18 ans depuis moins d’un mois.
  • Deux doses + rappel : si j’ai 16 ou 17 ans : pass valide ; si j’ai 18 ans ou plus : pass valide à compter de 7 jours après l’injection du rappel.
  • J’ai été infecté il y a plus de 11 jours et moins de 6 mois : j’ai donc un certificat de rétablissement valide.

Document réalisé par l’Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté, le 28 janvier 2022