COVID19 en Bourgogne-Franche-Comté : L’épidémie continue de progresser : Tenir ensemble pour faire reculer le virus

Communiqué de presse
COVID19 Politique publique de santé

L’épidémie de COVID-19 ne desserre pas son étau sur la Bourgogne-Franche-Comté qui déplore plus de 290 décès sur la dernière période de 7 jours. L’accélération de la vaccination ne doit pas faire perdre de vue les mesures quotidiennes de protection et de prévention à respecter à titre individuel et collectif.

L’épidémie poursuit sa progression cette semaine en Bourgogne-Franche-Comté où le taux d’incidence s’élève autour de 245/100 000 habitants en population générale, soit près de 100 points de plus qu’à l’échelle nationale.

L’’indicateur, à environ 285/ 100 000, demeure encore plus préoccupant s’agissant des plus de 65 ans.

Pas un département n’affiche un taux d’incidence inférieur à 200 sur cette tranche d’âge, la plus exposée à des formes graves de la maladie. 

Le taux de positivité des tests, autour de 9% est supérieur de plus de trois points à la moyenne nationale.

 

80 hospitalisations par jour, une grande tension sur le système de santé

Cette situation épidémique dégradée sur-sollicite le système de santé qui depuis de longues semaines fait face à un nombre d’hospitalisations pour formes graves de COVID-19, de l’ordre de 1 800 (plus de 400 de plus qu’au pic de la première vague).
Les hôpitaux de la région enregistrent en moyenne 80 entrées chaque jour, entre 12 et 13 dans les services de réanimation.
Près de 300 transferts de patients entre établissements de la région et hors région ont été assurés depuis le début de cette deuxième vague.
2 812 décès sont recensés en établissements de santé (2 620 la semaine dernière), 1 600 dans les établissements médico-sociaux de la région (1 499 la semaine dernière), soit 293 décès supplémentaires sur la dernière période de 7 jours.
 

Une organisation de la vaccination en proximité

La dynamique vaccinale s’installe, avec le déploiement d’une organisation en proximité, qui monte progressivement en charge (où se faire vacciner en Bourgogne-Franche-Comté ?)
Jeudi soir, plus de 2 200 personnes avaient été vaccinées dans la région.
En plus des personnes âgées en EHPAD et des soignants à risque de forme grave exerçant dans ces établissements, la vaccination est accessible à ce stade aux professionnels de santé, ainsi qu’aux aides à domicile et aux sapeurs-pompiers, dès lors qu’ils sont âgés de plus de 50 ans ou présentent des facteurs de risque de forme grave.
 

4 bonnes résolutions

Dans l’attente que la vaccination nous permette de retrouver le cours normal de nos vies, le respect des mesures de couvre-feu, les gestes barrières, la réduction des contacts sociaux, restent de mise au quotidien pour stopper la progression de l’épidémie.
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté énonce 4 résolutions simples à mettre en oeuvre pour commencer 2021

Aller plus loin