COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La course contre le variant delta continue : vaccinons-nous maintenant !

Communiqué de presse
Prévention Politique publique de santé COVID19

Alors que le variant delta continue de progresser dans la région, l’ARS encourage encore la population à se tourner massivement vers la vaccination qui a connu un regain d’intérêt ces derniers jours. Maintenons l’effort, protégeons-nous, vaccinons-nous !

Le variant delta poursuit sa progression inéluctable dans la région, où il est désormais identifié dans tous les départements. La mutation L542R, évocatrice de ce variant est présente dans près de la moitié des tests positifs en Bourgogne-Franche-Comté, et a vocation à devenir très vite majoritaire. Elle l’est déjà dans le Jura (78%), la Côte-d’Or (66%) et en Haute-Saône (50%).
S’agissant de la circulation épidémique globale, si elle reste à faible niveau, la tendance à la baisse s’est inversée ces derniers jours et la dynamique amorce un redémarrage à la hausse, comme à l’échelle nationale.

Depuis mars 2020, l’épidémie a entraîné décès 4 840 décès en établissements de santé ; 2 298 décès en établissements médico-sociaux. 

1,5 million d’habitants ont reçu au moins une dose

La course contre le virus n’est pas perdue cependant, et la vaccination en bouclier individuel et rempart collectif reste plus que jamais d’actualité.
1,5 million d’habitants de la région ont reçu au moins une première injection et cette semaine, le cap du million de personnes protégées par deux injections a été franchi.

Tranche d’âge Couverture
vaccinale (1 dose)
Moins de 18 ans 7%
18-49 ans 48%
50-64 ans 72%
65-74 ans 87%
75 ans et plus 87%

La couverture vaccinale, qui s’est légèrement améliorée, reste néanmoins insuffisante, en particulier chez les 18-49 ans.

L’effort doit être poursuivi ces prochains jours : les doses sont disponibles dans les centres qui maillent l’ensemble du territoire et proposent de nombreux créneaux
sans rendez-vous, des dispositifs d’allervers se déploient par ailleurs pour proposer la vaccination au plus près des activités quotidiennes.
Pharmaciens, médecins, sages-femmes, infirmiers, ont renouvelé leur engagement dans la campagne aux côtés de l’ARS. Ces professionnels libéraux jouent un rôle déterminant pour informer, rassurer, vacciner, y compris désormais avec le vaccin Pfizer disponible dans le circuit de ville.

La créativité et la mobilisation des acteurs de la vaccination est sans faille. Elle doit rencontrer l’adhésion du plus grand nombre pour ériger une digue solide face au spectre de la vague 4.

Tout est encore possible. Tout se joue maintenant.