La santé pour territoire

Coronavirus-COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté: Déjà 28 personnes en réanimation, adaptez vos comportements !

Communiqué de presse
Visuel
communiqués de presse
L’ARS Bourgogne-Franche-Comté exhorte chacun à adapter ses comportements pour freiner la propagation de l’épidémie : limiter ses contacts pour sauver des vies.
Corps de texte

Avec près d’une centaine de patients de plus qu’hier soit la plus grosse progression observée jusqu’alors, l’épidémie de coronavirus s’accélère très nettement en Bourgogne-Franche-Comté.

Santé publique France recense ce lundi 16 mars, 507 personnes testées biologiquement et identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté *.

Aucun nouveau décès n’est à déplorer depuis hier ce qui porte à 6 le nombre de décès enregistrés dans la région. 146 personnes sont hospitalisées, dont 28 prises en charge en réanimation. 25 personnes sont guéries.

Le virus circule toujours plus particulièrement dans le Doubs, le Territoire de Belfort, en Haute-Saône, en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire, plus faiblement dans le Jura et l’Yonne, sporadiquement dans la Nièvre.

L’ensemble des soignants de la région poursuivent leur mobilisation pour se préparer à accueillir de plus en plus de cas graves de COVID-19 et continuer à soigner les autres malades.

La meilleure façon de les aider est d’adapter nos comportements individuels.

Limiter des contacts pour sauver des vies

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle avec insistance les mesures énoncées par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Ces mesures doivent être prises sérieusement : limiter les contacts permet de sauver des vies.

En fonction des situations, chacun doit appliquer les recommandations suivantes :

  • Je n’ai pas encore été exposé au Covid-19 à ma connaissance : j’applique en permanence les gestes et comportements qui permettent de freiner l’épidémie.

Je reste chez moi et je limite mes déplacements au maximum (courses, essence…) et j’évite tous les rassemblements. J’applique les gestes barrières : je me lave régulièrement les mains, je tousse et éternue dans mon coude, j’utilise des mouchoirs à usage unique et les jette immédiatement, je ne salue pas les autres par une poignée de main ou par une embrassade, je respecte une distance de 1 mètre avec toute autre personne.

  • J’ai été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 ou je vis avec un cas confirmé de Covid-19 : je m’isole et je surveille mon état de santé.

Je reste à mon domicile, je m’isole 2 semaines, je respecte scrupuleusement les gestes-barrières, je surveille ma température 2 fois par jour, je surveille l’apparition éventuelle de symptômes (toux, difficultés respiratoires, fièvre) et j’adopte le télétravail. Si des symptômes surviennent, je peux appeler mon médecin, mais je ne me déplace pas jusqu’à son cabinet, ni au laboratoire, ni aux urgences.

  • J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 :

Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin si besoin et ne me rends pas directement au cabinet, au laboratoire ou aux urgences ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

 

*Ce chiffre reste à interpréter avec précaution car il correspond de moins en moins au décompte exhaustif des malades atteints dans la région et recense seulement les patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables auxquels le test biologique est désormais réservé.

Aller plus loin

Documents à télécharger