Campagne de sensibilisation au dépistage organisé du cancer colorectal

Actualité
Politique publique de santé Prévention
Date de publication
Nous relayons ici le dossier de presse du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne-Franche-Comté (CRCDC-BFC) qui est la structure officielle pour le déploiement du
dépistage dans notre région.
Corps de texte

Extrait du dossier de presse dont vous trouverez le dossier complet en bas de page (chiffres de participation de santé Publique France, programme des actions en Bourgogne-Franche-Comté, le dépistage en pratique, le test, le rôle du médecin traitant, la coloscopie...).

 

Le dépistage du cancer colorectal, un enjeu de santé publique

En 2018, on estime à environ 43000 (23000 hemmes et 20000 femmes) le nombre de nouveaux cas et à 17000 le nombre de décès. C’est ainsi le 3ème cancer le plus fréquent et le 2ème cancer le plus meurtrier en France, après le cancer du poumon.

L’incidence, la prévalence et la mortalité du cancer colorectal en font donc un véritable enjeu et une priorité de santé publique en France.

D’autant que ce cancer redoutable présente une évolution lente et silencieuse qui peut être un facteur favorable pour une détection précoce. Le cancer colorectal provient le plus souvent de la dégénérescence d’une lésion bénigne, le polype adénomateux. Cette lésion n’est pas perçue par le patient, mais elle va saigner de façon très discrète, parfois pendant des années. A ce stade, le test de dépistage du sang présent de façon microscopique dans les selles (test immunologique) permet de pressentir l’existence de la lésion à un moment de son développement où les traitements (principalement chirurgicaux) permettent une éradication sans séquelles ni rechute.

Ce programme contribue également à l’amélioration de la qualité des pratiques de dépistage et à la lutte contre les inégalités.

Le cancer colorectal se soigne plus facilement s’il est détecté suffisamment tôt !

Pour autant, la participation nationale au dépistage du cancer colorectal, à 32,1 % (campagne 2017/2018) est encore trop faible.
De nombreux freins persistent encore quant à la pratique du test : confusion avec la coloscopie, tabou de la manipulation des selles, gênes liées à la partie corporelle intime concernée et enfin, peur de l’annonce d’un diagnostic positif.

En Bourgogne-Franche-Comté, le taux de participation au dépistage organisé est de 36,5 % (campagne 2017-2018).

Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne-Franche-Comté (CRCDC-BFC) est la structure officielle pour le déploiement du dépistage dans notre région.

Son action, depuis des années, a déjà permis la prise en charge de nombreux cancers, de plus en plus précocement diagnostiqués, grâce à un test immunologique permettant une détection de lésions précancéreuses et offrant par conséquent de
meilleures chances de guérison.

Le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne-Franche-Comté (CRCDC-BFC) est la structure officielle pour le déploiement du dépistage dans notre région.

Son action, depuis des années, a déjà permis la prise en charge de nombreux cancers, de plus en plus précocement diagnostiqués, grâce à un test immunologique permettant une détection de lésions précancéreuses et offrant par conséquent de
meilleures chances de guérison.
 

MARS BLEU, une campagne de sensibilisation nationale portée par l’INCa (Institut National du Cancer) et relayée localement par les centres régionaux

L’édition 2020 est la seconde campagne Mars Bleu déployée par le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne-Franche-Comté.

Son enjeu, renforcé par des actions de proximité et la collaboration d’un partenariat pérenne, est de sensibiliser la population en dédramatisant le dépistage organisé du cancer colorectal et en rappelant qu’il est primordial de pratiquer un mode de
dépistage et de suivi adapté à sa situation. 

Chaque site territorial de Bourgogne-Franche-Comté, sous la responsabilité et l’expertise d’un médecin coordonnateur, se mobilise pour aller à la rencontre des hommes et des femmes, de 50 à 74 ans, concernés par le dépistage à travers un
programme riche et varié.

Le calendrier des actions en Bourgogne-Franche-Comté est à découvrir dans le dossier de presse en bas de page.