La santé pour territoire

Grève des laboratoires de biologie médicale : conseils aux usagers

Actualité
Politique publique de santé Professions de santé
Date de publication
Visuel
Personne manipulant un microscope
Crédit : Phovoir
Un appel à la fermeture totale des laboratoires de biologie médicale les 22, 23 et 24 octobre a été lancé par l’ensemble des syndicats nationaux de biologistes qui conteste les baisses tarifaires envisagées lesquelles risquent de dégrader l’offre de biologie médicale de proximité.
Nos conseils aux usagers qui ont besoin d’examens de biologie médicale.
Corps de texte

Les laboratoires de biologie médicale (LBM) sont donc en grève ce mardi et pour une durée de trois jours.
Cette grève est suivie également dans notre région avec un taux de grève variable selon les départements. Des laboratoires seront fermés au public, mais leur activité se poursuit pour la réalisation de certains examens dont les examens urgents.
 

Les conseils aux usagers

  • Les examens de biologie médicale non urgents peuvent être différés après la grève, soit à partir du vendredi 25 octobre
  • Les médecins connaissent l’orientation à donner à leurs patients en cas de besoin de résultats de biologie urgents : ils ont été informés par les laboratoires de biologie médicale
  • Les infirmiers qui réalisent des prélèvements à domicile ou à leur cabinet connaissent les modalités de dépôt ou de collecte de ces prélèvements : ils ont été informés par les laboratoires de biologie médicale
  • Les laboratoires de biologie médicale mettent à disposition des usagers l’information nécessaire à leur prise en charge, par le biais de leur accueil téléphonique et/ou par affichage sur les sites fermés au public

    A savoir 

    Les prélèvements réalisés par les infirmiers, ainsi que ceux réalisés au sein d’établissements de santé sans laboratoire (essentiellement les cliniques, EHPAD, centre de dialyse…) seront bien analysés par les laboratoires de biologie et rendus dans les délais habituels à la bonne prise en charge des patients.

Des réquisitions de sites de laboratoires constituant des plateaux techniques indispensables à l’analyse des échantillons biologiques ont été prises dans notre région afin de maintenir une capacité d’accueil des patients relevant de l’urgence biologique en conservant une capacité analytique suffisante.  

23 sites de laboratoires sur les 140 sites de la région ont été réquisitionnés pour éviter tout risque pour les patients nécessitant des résultats de biologie médicale urgents.