La santé pour territoire

Fin de la pénurie de vaccin monovalent adulte contre l'hépatite B

Actualité
Prévention Politique publique de santé
Date de publication
Visuel
Personne faisant une injection
Crédit : Fotolia
Le ministère chargé de la santé informe du retour à la normale de l’approvisionnement en vaccin monovalent adulte contre l’hépatite B, ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml® du laboratoire GLAXOSMITHKLINE et HBVAXPRO 10 microgrammes® du laboratoire MSD Vaccins, mettant fin à l’ensemble des mesures de gestion de la pénurie à partir du 1er mars 2018.
Corps de texte

Dans le cadre de la tension d'approvisionnement en vaccins contre l'hépatite B depuis janvier 2017, la Direction générale de la santé avait pris des mesures pour garantir la vaccination contre l'hépatite B et le Haut Conseil de la santé publique avait adapté les recommandations de vaccination.

Les perspectives d’approvisionnement confirmées du marché français pour 2018, à hauteur de la consommation annuelle habituelle et du rattrapage nécessaire, permettent de mettre fin à la pénurie.

En conséquence, l’ensemble des mesures de gestion sont levées à compter du 1er mars 2018.

L’approvisionnement en vaccin monovalent adulte contre l’hépatite B est repris en officine de ville pour dispensation en ville. Un double dispositif, avec la rétrocession par les PUI, est maintenu durant le 1er trimestre 2018 pour permettre l’écoulement des stocks existants par les PUI.

La priorisation des populations à risque élevé d’exposition est supprimée avec retour à l’ensemble des publics cibles précisés dans le calendrier des vaccinations 2018.

Le report de la 3ème dose à la fin de la pénurie est également supprimé. Un arrêté du 22 février 2018 abroge l’arrêté du 2 mars 2017 suspendant les annexes I et II de l’arrêté du 2 août 2013 fixant les conditions d’immunisation des personnes mentionnées à l’article L. 3111-4 du code de la santé publique.