La santé pour territoire

Faciliter l’autonomie et l’inclusion des personnes âgées et des personnes handicapées dans la société

Actualité
Date de publication
Visuel
Mise en place de l'expérimentation "Territoire inclusif" dans le territoire de Belfort le 5 juillet 2018
Mise en place de l'expérimentation "Territoire inclusif" dans le territoire de Belfort le 5 juillet 2018
Dans ce domaine, les réorganisations ambitieuses qui se profilent sont le signe d’un véritable changement culturel. Rendre notre société plus accueillante pour les personnes fragilisées du fait de l’âge ou en raison d’un handicap, tel est l’enjeu !
Corps de texte

Les objectifs fixés par le Projet régional de santé 2018-2028

Les orientations du Projet régional de santé visent à favoriser l’autonomie des personnes handicapées, dans le respect de leur choix de vie, en mobilisant plusieurs leviers : l’inclusion scolaire en milieu ordinaire (par exemple pour les enfants autistes), l’insertion sociale (par exemple l’accès à un logement adapté ou bénéficiant d’un accompagnement par des équipes d’éducateurs et de soignants), l’insertion professionnelle en milieu ordinaire également.

Maintenir une qualité de vie en bonne santé le plus longtemps possible, cela implique aussi de retarder la perte d’autonomie et de prévenir la dépendance des personnes âgées par un repérage précoce avec les médecins généralistes, les acteurs de santé et les travailleurs sociaux et médico-sociaux. Des modes de prise en charge diversifiés doivent être proposés en fonction des situations et l’offre de services doit être développée pour respecter le choix de vie des aidants et des aidés.

Pour proposer une alternative à l’accueil dans des établissements spécialisés, l’offre de services à domicile sera réorganisée pour permettre une meilleure prise en compte des besoins et une meilleure couverture du territoire, coordonnée avec l’ensemble des acteurs locaux.

L’expérimentation « Territoire inclusif » développée dans le Territoire de Belfort

Dans le cadre d’un dispositif engagé au niveau national, l’ARS et le Territoire de Belfort s’engagent dans une expérimentation qui vise à mieux accompagner et inclure les personnes en situation de handicap dans la société. Mobilité, formation, insertion scolaire et professionnelle, habitat : tous ces champs d’action doivent poursuivre une finalité inclusive, via une approche volontariste de la part de l’Etat, à travers ses différentes politiques publiques, et des collectivités territoriales.

Le département du Territoire de Belfort a été proposé pour cette démarche pilote, au regard notamment de sa taille qui facilite une approche de territoire, la transversalité et le partenariat et du fait de l’implication des acteurs du secteur du handicap (établissements et services sanitaires et médico-sociaux, représentants des usagers… Tous les acteurs du territoire sont appelés à participer activement à cette démarche et une vigilance particulière sera accordée à la place des usagers et à l’expression de leur expertise sur les différents axes de travail.

Le calendrier est établi sur une année, avec un bilan intermédiaire à 6 mois (janvier 2019).

L’expérimentation nationale « Territoire inclusif » a été lancée dans notre région, dans le Territoire de Belfort, le 5 juillet 2018, en présence de Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, de Sophie ELIZEON, Préfète du Territoire de Belfort, de Florian BOUQUET, Président du Conseil départemental et de Pierre PRIBILE, Directeur général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté.