La santé pour territoire

Devenez aide-soignant(e) : un métier au plus proche des patients

Article
Visuel
Aides soignants
Crédits : Phovoir
Aide-soignant(e) : un métier qui recrute. Vous avez 17 ans et plus ? Saisissez l’opportunité d’intégrer une formation courte, préparant à un diplôme d’Etat offrant de nombreuses perspectives d’emplois en tant que professionnel de santé.
Corps de texte

Le métier d’aide-soignant(e) :

  • s’exerce dans des milieux professionnels variés (établissement de santé, établissement pour personnes âgées ou à domicile),
  • proche de votre lieu de vie,
  • auprès de différents publics, du jeune enfant à la personne âgée,
  • au sein d’une équipe pluri professionnelle,
  • avec un taux d'emploi proche de 100% à l’issue de votre formation,
  • et des possibilités d’évolution de carrière.

L'aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier. Travaillant le plus souvent dans une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier, l'aide-soignant participe aux soins. Ces soins visent à compenser un manque d'autonomie et à protéger et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité. Le rôle de l’aide-soignant s'inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L'aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie. Parfois confident, il peut recueillir des informations précieuses sur son état physique et moral.

En savoir plus sur ce métier :

Il peut prendre le pouls et la température, vérifier l'état des pansements et des drains, et veiller à ce que les patients prennent leurs médicaments. Au besoin, il aide à la toilette, à l'habillage ou au repas. L'aide-soignant accueille le malade à l'hôpital et l'installe. Il lui présente son environnement et les conditions de son séjour. À lui de s'assurer que la chambre est propre et le lit fait. Proche du patient, l'aide-soignant est là pour le soutenir. L’aide-soignant contribue également à la prévention du risque infectieux en assurant l’entretien quotidien de l’environnement du patient et des différents dispositifs médicaux utilisés pour les soins.

Dans une maison de retraite ou en foyer d’accueil, les fonctions de l’aide-soignant(e) sont les mêmes qu’en milieu hospitalier mais il s’agit d’accompagner plus étroitement les personnes qui manquent réellement d’autonomie. La distribution des repas, les soins classiques, s’associent alors à d’autres missions telles que l’accueil, l’accompagnement des patients au quotidien, la communication avec la famille ou les proches, l’organisation et la réalisation des activités et des animations mais aussi l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Au sein d’une association ou d’un centre de soins communal, l’aide-soignant(e) est amené(e) à se rendre chez les personnes dont elle doit prendre soin. Elle exerce en toute autonomie mais en collaboration avec une infirmière coordinatrice qui organise les tournées et les soins en fonction des besoins des usagers.

Un aide-soignant travaille en moyenne 35h / semaine selon un planning de travail établi pour le mois et sur lequel alternent des postes de matin, d’après midi, de journée voire des horaires coupés dont l’amplitude est de 10h30 maximum. L’aide-soignant est amené à travailler les jours de semaine mais également certains samedis, dimanches et jours fériés ou de nuit. Cela donne lieu à l’octroi d’une prime spécifique.
Le salaire moyen d’un aide-soignant est de 1357 € net/mois, soit 20% de plus que le SMIC.
En Bourgogne-Franche-Comté, le salaire moyen est de 1456 € nets /mois.

Devenir aide-soignant(e), une formation :

  • de courte durée (10 mois au plus), dans l’un des 25 instituts de formation de la région,
  • accessible sans aucune condition de diplôme, en formation initiale ou continue ou en apprentissage,
  • dès 17 ans et sans limite d'âge,
  • avec la possibilité d’une prise en charge financière de la formation par le Conseil régional et / ou pôle emploi, par les employeurs, par les OPCOS.

En savoir plus sur la formation d’aide-soignant(e) :

Les modalités d’admission en formation sont en cours de modification. Des précisions sur les conditions d’admission seront prochainement publiées.

Le diplôme d’Etat d’aide-soignant(e) s’obtient après une formation initiale ou continue dans l’un des 25 instituts de formation d’aide-soignant de la région (voir liste ci-dessous) ou dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience.
La formation dure au plus 10 mois de septembre à juin. Elle alterne des périodes d’enseignement et des périodes de stages. En fonction des diplômes déjà obtenus, des dispenses d’enseignement sont octroyées et la formation s’effectue alors à temps partiel. Certains instituts proposent des cursus de formation plus courts de septembre à avril pour les personnes ayant des dispenses d’enseignement.
A partir de 2020, des instituts proposeront une rentrée supplémentaire en février.
La formation peut également être suivie en apprentissage sur 1 ou 2 ans.

Les coûts de formation peuvent être pris en charge :

  • En formation initiale : par le conseil régional (possibilité d’octroi d’une bourse d’études pour les parcours complets).
  • Pour les demandeurs d’emploi : par le conseil régional et pôle emploi sous conditions.
  • Pour les parcours passerelles (reconversions) : possibilités par pôle emploi.
  • Pour les salariés : possibilités par l’employeur ou l’OPCA du secteur d’activité.
  • En apprentissage : rémunération de l’apprenti en fonction de son âge.

Où se former ?

  • La formation s’effectue dans l’un des 25 instituts de la région :

Auxerre  Beaune 
Belfort-Montbeliard  Besançon : IFPS CHU 
Besançon : Lycée Condé   Chalon-sur-Saône : Centre Hospitalier
Chalon-sur-Saône : Lycée le devoir  Château Chinon : Lycée François Mitterand
Chatillon sur Seine  Cosne-Cours-sur-Loire  
Decize Dijon : IFPS CHU 
Dole Joigny
Le Creusot/ Montceau les Mines  Lons le Saunier / Champagnole  
Mâcon Nevers
Paray le Monial   Pontarlier
Quetigny Sens
Tonnerre Vesoul
  • La formation peut également être effectuée en apprentissage sur 1 ou 2 ans dans un CFA

Pour plus de renseignements, consultez les sites :

Le métier d’aide-soignant(e)en vidéo

Aller plus loin

Mots clés

aide-soignant, aide-soignante, aide soignant, aide soignante