La santé pour territoire

Des habitats "pas comme les autres" à St Rémy et Morez-Hauts de Bienne pour les personnes handicapées

Actualité
Date de publication
Visuel
L'immeuble de Saint-Rémy
L'immeuble de Saint-Rémy (71) Crédits : PEP71
Parce qu’un nombre croissant de personnes en situation de handicap souhaitent choisir leur habitat et les personnes avec qui le partager le cas échéant, l’ARS a publié en novembre 2017 un appel à candidature en faveur de l’habitat inclusif. Les deux organismes gestionnaires retenus sont : PEP 71 avec un projet à St Rémy (71) et ADEF Résidences avec un projet à Morez-Hauts-de-Bienne (39).
Corps de texte

Ensemble pour une société plus inclusive !

Qu’est-ce que l’habitat inclusif ?

Au-delà d’un logement adapté aux personnes en situation de handicap, l’habitat inclusif prévoit un projet social pour le bénéficiaire, dans un environnement adapté et sécurisé qui garantisse conjointement inclusion sociale et citoyenne, insertion professionnelle et vie autonome en milieu ordinaire.

Innovons ! Les deux projets soutenus n’existaient pas auparavant et l’objectif de ces expérimentations est d’ouvrir des places en logement ordinaire, au cœur des cités, au sein duquel les personnes en situation de handicap choisissent elles-mêmes les intervenants susceptibles de les accompagner (emploi direct, services de soins, groupes d’entraide mutuelle…).

 

Quelle aide apportée par l’Agence ?

Les critères retenus pour le choix des candidats ont principalement porté sur les conditions d’installation, d’ouverture sur la cité et le reste à charge pour les bénéficiaires.  L’agence apporte une aide forfaitaire de 60.000 € pour 12 mois. Ces crédits sont destinés à couvrir les frais liés à la coordination, la gestion administrative et la régulation de la vie collective. Les projets sont ensuite appelés à devenir pérennes.

L’agence conduira la mise en place d’un observatoire en région de l’habitat inclusif. Le nombre important de candidatures montre le dynamisme des organismes gestionnaires en région. L’observatoire aura pour finalité de faire connaitre les initiatives d’habitat inclusif, modéliser les bonnes pratiques et favoriser le développement d’autres structures du même type sur notre territoire.

 

Pour quels publics ?

La cuisine de Saint-Rémy
La cuisine de Saint-Rémy (Crédits : PEP71)

L’agence n’avait pas fixé de public prioritaire, l’appel à candidature étant ouvert à différents types de publics, en cohérence avec les orientations nationales : handicap psychique, situations complexes, troubles du spectre autistique, ou maladies neurodégénératives.

Les projets soutenus s’adresseront à des publics en situation de handicap psychique (ainsi défini par l’UNAFAM  : « Le handicap psychique est caractérisé par un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité d’utilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles normales »). A terme seront ainsi accueillis 8 résidents à St Rémy (qui a déjà ouvert des logements)  et 8 à 10 résidents à Morez-Hauts-de-Bienne. Les partenariats sont tissés avec des bailleurs sociaux, pour mettre à disposition des appartements, en location individuelle ou collective, à proximité des réseaux de transports. Les deux projets prennent place dans des bâtiments déjà existants, au cœur des cités.

 

Sachez-le ! L’Agence soutient également avec une aide de 60.000 € le développement de l’habitat inclusif porté par l’ADAPEI 70. Ce dispositif, déjà expérimenté sur le territoire de Haute-Saône antérieurement poursuit son déploiement pour permettre l’accueil de 16 bénéficiaires supplémentaires en zone rurale et péri-urbaine, en situation de handicap intellectuel.