La santé pour territoire

De nouvelles aides financières pour les hôpitaux du Jura Sud

Communiqué de presse
Une nouvelle aide exceptionnelle de 1,5 millions d’euros vient d’être attribuée aux établissements, s’ajoutant à celles de 1,5 M€ versée cet été au CHI Jura Sud et de 1,12 M€ débloquée en mai dernier au profit du centre hospitalier de Saint-Claude. Soit un total de 4,12 M€.
Corps de texte

L’Etat est pleinement engagé pour réussir le « nouveau départ » des hôpitaux du Jura Sud et garantir à tous l’accès à un service public hospitalier de grande qualité.

La mission d’administration provisoire reste en place pour garantir la bonne mise en œuvre de cette organisation et une nouvelle aide exceptionnelle de 1,5 M d’euros vient d’être attribuée aux établissements, s’ajoutant à celles de 1,5 M€ versée cet été au CHI Jura Sud et de 1,12 M€ débloquée en mai dernier au profit du centre hospitalier de Saint-Claude. Soit un total de 4,12 M€.

Le projet initial de réorganisation des soins sur le territoire proposé par l’ARS a été amendé et enrichi, tenant compte des propositions formulées pendant la phase de concertation, pour définir une nouvelle organisation des soins pour le Jura Sud. Le plan d’actions a été présenté aux élus le 27 octobre. Il se met actuellement en place et permettra de consolider les établissements sur le territoire.

Chaque site hospitalier préservé

Pour rappel, cette nouvelle organisation de l’offre de soins préserve des services sur chaque site suivant des principes de spécialisation et de gradation des soins.

- Le site de Lons-le-Saunier a vocation à se recentrer sur son activité sanitaire complète autour d’un plateau technique modernisé, en partenariat avec la clinique du Jura. Son activité s’ouvrira sur le territoire grâce à l’organisation de consultations avancées sur les autres sites.

- Sur le centre hospitalier de Saint-Claude, le service d’urgences sera maintenu, ainsi que le centre lourd de dialyse. Une activité de chirurgie ambulatoire sera également assurée. Un centre périnatal de proximité (CPP) et des consultations de pédiatrie prendront le relais de la maternité. Un dispositif d’astreintes de sages-femmes permettra de sécuriser les transports des femmes enceintes pour leur accouchement dans la maternité de leur choix, en cas de transports urgents. Des chimiothérapies pourront également être pratiquées sur place. Une autorisation pour l’implantation d’une IRM sera accordée par l’ARS.

- Le site de Champagnole sera consolidé autour d’une filière gériatrique renforcée par de nouvelles capacités en soins de suite et de réadaptation (SSR) et des places supplémentaires d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Par ailleurs, un appel à projets pour la création d’un nouvel EHPAD de 80 places sur le canton de Champagnole sera lancé conjointement par l’ARS et le Conseil départemental du Jura dans les prochains mois.

- Le centre hospitalier de Morez continuera à proposer des activités de médecine et de soins de suite et de réadaptation en proximité, ainsi que des consultations avancées qui seront étoffées par les consultations proposées dans le cadre du centre périnatal de proximité.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Contact Presse : Fabienne Chevalet

Tél. : 03.81.47.82.53.
fabienne.chevalet@ars.sante.fr 

Voir Aussi