Création des maisons sport-santé

Actualité
Date de publication
Visuel
Foot
Crédits : Phovoir
Le ministère chargé des Sports et celui chargé de la Santé présentent un dossier de presse à l'occasion de la création des maisons sport-santé.
Corps de texte

Les Maisons Sport-Santé ont pour but d’accueillir et d’orienter les personnes souhaitant pratiquer, développer ou reprendre une activité physique et sportive à des fins de santé, de bien-être, quel que soit leur âge. 
Ces personnes, notamment celles orientées sur prescription médicale, seront prises en charge et accompagnées par des professionnels de la santé et du sport.

L’activité physique réduit de 30% les risques de rechute après un cancer du sein et diminue de 30% le risque de mortalité spécifique du cancer du sein et du côlon.

 

 

Maisons-sport-sante_dossier_de_presse

"La sédentarité est l’une des premières causes de mortalité en France. Elle fait chaque année dix fois plus de victimes que la route. Favoriser l’activité physique et sportive pour tous est donc bien une grande cause d’intérêt général, un facteur de bien-être et de santé.Les efforts consacrés aux sports et aux loisirs sportifs ne sont pas une dépense, mais un investissement durable. Nous savons que le chemin est parfois long pour sortir de l’inactivité. Les conseils des professionnels sont donc essentiels pour nous accompagner à ancrer la pratique d’une activité physique et sportive dans notre quotidien.
C’est pour faciliter cette rencontre que les Maisons Sport-Santé ont été créées. Ces établissements peuvent accueillir et orienter toutes les personnes souhaitant "s’y mettre" ou "s’y remettre", quel que soit leur âge, leur fragilité. Elles y trouveront des professionnels de santé et du sport en capacité de leur proposer un accompagnement "cousu main".
Les Maisons Sport-Santé participeront ainsi à la lutte contre la sédentarité et la prévention des maladies chroniques associées. Je souhaite la bienvenue aux 138 premières Maisons Sport-Santé sur notre territoire. D’ici 2022, nous en labelliserons 500. C’était un engagement du Président de la République. Et c’est l’une des mesures de la stratégie nationale sport-santé co-construite avec la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. 
Je remercie celles et ceux qui se sont lancés dans cette aventure. Ils peuvent en être fiers.
"
Roxana Maracineanu, Ministre des Sports
 

"Nous avons travaillé tous ensemble pendant un an pour présenter cette année une politique ambitieuse et concertée pour une activité physique et sportive synonyme de santé tenant compte des recommandations et permettant à tous d’adopter des bons réflexes à tous les âges, des plus jeunes, notamment en milieu scolaire, jusqu’à nos ainés. L’objectif est de rapprocher les professionnels de santé et du sport pour faciliter l’orientation et l’accès aux activités physiques et sportives dans le cadre de la prévention primaire et l’orientation ainsi que l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques pour lesquels une activité physique adaptée a été prescrite par le médecin traitant, tout en s’assurant de la sécurité de la pratique.
Il s’agit d’agir sur la survenue ou la meilleure prise en charge de pathologies très fréquentes comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les cancers et l’obésité pour lesquelles l’activité physique est une réponse efficace.
"
Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

Aller plus loin

Documents à télécharger