COVID19 : rappel vaccinal, gestes barrières et pass sanitaire

Actualité
COVID19 Prévention
Sources : Canva

L’addition de toutes les mesures de protection, à savoir la vaccination, le pass sanitaire, les mesures barrières, les tests et l’isolement, nous permettra de nous protéger collectivement. Conditions pour la dose de rappel, impact sur le pass sanitaire, rappel de l’importance des mesures barrière et cas concrets ici.

Reprendre les réflexes de prévention : les mesures barrières

Afin de garder le bénéfice de la mobilisation en faveur de la vaccination, il faut reprendre également des réflexes de prévention : les gestes barrières cruciaux tels que le port du masque, en particulier à l’intérieur, l’aération régulière des locaux, le lavage fréquent des mains, ne pas se faire la bise ou se serrer la main… Adopter à nouveau les bons comportements, au moindre doute, au moindre symptôme. Si je suis cas contact, je me fais tester même si je suis vacciné. Si je suis positif, même vacciné, je m’isole immédiatement et je préviens mes contacts.

PROTÉGEONS­-NOUS LES UNS LES AUTRES

  • Porter un masque à l’intérieur (chirurgical ou en tissu de catégorie 1)
  • Aérer chaque pièce 10 min toutes les heures
  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • Respecter une distance d’au moins deux mètres avec les autres
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique

C’est l’addition de toutes ces mesures (vaccination, pass sanitaire, mesures barrières, test et isolement) qui nous permettra de freiner la diffusion du virus et de nous protéger collectivement.

Le rappel vaccinal est administré dès 3 mois après la dernière injection, ou infection Covid-19 si celle-ci est survenue après la vaccination.

Pour les adolescents de 12 à 17 ans inclus, le rappel vaccinal est administré dès 6 mois après la dernière injection ou infection Covid-19.

Pour les personnes immunodéprimées, un avis médical est recommandé.

La dose de rappel : pour qui, quand et où ?

Le rappel vaccinal est administré dès 3 mois après la dernière injection, ou infection Covid-19 si celle-ci est survenue après la vaccination.

Pour les adolescents de 12 à 17 ans inclus, le rappel vaccinal est administré dès 6 mois après la dernière injection ou infection Covid-19.

Pour les personnes immunodéprimées, un avis médical est recommandé.

J’ai entre 12 et 17 ans inclus : je reçois une dose de rappel chez mon médecin traitant (généraliste ou spécialiste), à l’école/mon lieu d’apprentissage, en pharmacie, en cabinet infirmier ou sage-femme, chez le chirurgien-dentiste, en laboratoire de biologie médicale, en centre de vaccination, sur mon lieu de soin

J’ai 18 ans et plus : je reçois une dose de rappel chez mon médecin traitant (généraliste ou spécialiste), chez mon médecin du travail/Service de santé universitaire, en pharmacie, en cabinet infirmier ou sage-femme, chez le chirurgien-dentiste, en laboratoire de biologie médicale, en centre de vaccination, sur mon lieu de soin

Le rappel vaccinal se fait uniquement avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le vaccin utilisé précédemment. Le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé pour les personnes de moins de 30 ans.

Pour les personnes ayant eu le Covid-19 avant leur injection de vaccin Janssen, la dose de rappel se fait 1 mois après la dose reçue.

Pour les personnes ayant eu le Covid après leur injection de Janssen, 2 situations :

  • Si infection moins de 15 jours après l’injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l’infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 3 mois après cette dose additionnelle.
  • Si infection plus de 15 jours après l’injection : les personnes n’ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 3 mois après l’infection.

Pour connaître la liste des situations particulières et toutes les modalités de vaccination, rendez-vous sur : www.solidarites-sante.gouv.fr/publics-prioritaires-vaccin-covid-19

 

Les rappels vaccinaux sont effectués avec un vaccin à ARN messager (Moderna ou Pfizer) quel que soit le vaccin utilisé précédemment. Il est ainsi possible de recevoir une demi-dose de Moderna en rappel si l’on a été vacciné avec du Pfizer et inversement. Pour les personnes de moins de 30 ans, il est recommandé d’utiliser le vaccin Pfizer-BioNTech.

Où se faire vacciner ?

Les rappels peuvent se faire chez tous les professionnels de santé habilités à vacciner en ville (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, masseurs-kiné, chirurgiens-dentistes, laboratoires de biologie) et en centres de vaccination.

Pour faire votre dose de rappel, c’est simple : prenez rendez-vous auprès d’un professionnel de santé près de chez vous ou dans un centre de vaccination.

Comment prendre rendez-vous en centre de vaccination ?

  • Rendez-vous sur internet sur le site www.sante.fr : vous serez dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez vous, qui vous permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
  • Contactez le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez vous ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

Cas pratiques pour les 18 ans et plus 

  • J’ai eu deux doses de vaccin et je n’ai pas eu la covid : dose de rappel 3 mois après la 2è dose.
  • J’ai été infecté puis j’ai reçu une dose de vaccin : rappel 3 mois après la dose de vaccin.
  • J’ai eu une dose puis j’ai été infecté par la COVID au moins 15 jours après : dose de rappel 3 mois après l’infection.
  • J’ai eu une dose, j’ai été infecté par la COVID moins de 15 jours après puis j’ai reçu une 2è dose : rappel 3 mois après le 2è dose.
  • J’ai reçu deux doses puis j’ai été infecté par la COVID : rappel 3 mois après l’infection.
  • J’ai été infecté par la COVID puis j’ai reçu 2 doses : rappel 3 mois après la 2è dose

 

Cas des personnes ayant reçu le vaccin Janssen

Les personnes vaccinées avec Janssen doivent recevoir une injection additionnelle dès 4 semaines après leur vaccination, puis une dose de rappel dès 3 mois après cette dernière.

En cas d’infection survenue après la vaccination avec Janssen :

  • moins de 15 jours après : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l’infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 3 mois après cette dose additionnelle..
  • plus de 15 jours après :les personnes n’ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel :
    • dès 3 mois après l’infection.
    • Dès 6 mois pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans, à partir du 24 janvier.
    • Pour les personnes immunodéprimées, il est recommandé de suivre l’avis de leur professionnel de santé quant au schéma vaccinal le plus adapté.

Les personnes ayant eu le Covid-19 avant leur vaccination avec Janssen reçoivent une dose de rappel dès 4 semaines après leur injection.

Pour savoir quand faire ma dose de rappel : https://monrappelvaccincovid.ameli.fr

A partir du 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans dose de rappel passe à 4 mois au lieu de 7 mois.

Infographie - Quand faire mon rappel pour avoir un certificat de vaccination valide ?

  • J’ai reçu 2 doses de vaccin : je dois faire mon rappel au plus tard 7 mois après la deuxième injection.
  • J’ai eu le Covid-19 et j’ai reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna) : je dois faire mon rappel au plus tard 7 mois après mon injection.
  • J’ai reçu une dose de vaccin. Puis j’ai eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection : je dois faire mon rappel au plus tard 6 mois après mon infection, soit la durée du certificat de rétablissement.
  • J’ai reçu 2 doses de vaccin. Puis j’ai eu le Covid-19 : je peux utiliser mon certificat de rétablissement jusqu’à 6 mois après mon infection. Je peux faire mon rappel à partir de 3 mois après mon infection.
  • J’ai eu le Covid-19. J’ai reçu une dose de Janssen après mon infection. je dois faire mon rappel au plus tard 2 mois après mon injection.

Plus d’information sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit).

  • Si j’ai reçu 2 doses de vaccin, je dois faire mon rappel au plus tard 7 mois après ma deuxième injection. Ainsi, une personne de 30 ans ayant eu sa dernière dose de vaccin avant le 15 juin 2021 doit avoir fait son rappel au 15 janvier 2022 pour obtenir un nouveau certificat de vaccination valide.
  • Si, j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard 7 mois après mon injection.
  • Si j’ai reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Janssen) et que j’ai eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, je dois faire mon rappel au plus tard 6 mois après mon infection, soit la durée du certificat de rétablissement.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une dose de Janssen après mon infection, je dois faire mon rappel au plus tard 2 mois après mon injection.
  • Si je ne suis pas encore éligible à la dose de rappel, mon certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.

  • J’ai été testé positif et mon certificat de vaccination va expirer : mon certificat de rétablissement permet de prolonger mon pass sanitaire. Comment l'obtenir ? Consultez notre article sur le pass sanitaire.