COVID19 : où se faire vacciner en Bourgogne-Franche-Comté ?

Actualité
COVID19 Prévention
Date de publication
Visuel
Source : Canva

La vaccination contre la COVID19 s'organise en Bourgogne-Franche-Comté. Nous vous indiquons quelles sont les personnes prioritaires, où se trouvent les centres de vaccination et le mode d'emploi.

Corps de texte

Publics cibles prioritaires en fonction de l’âge

Les tranches d’âge les plus élevées sont prioritaires.

L’ensemble des personnes âgées de 55 ans et plus

L’ensemble des personnes âgées de 50 à 54 ans souffrant d’une ou plusieurs comorbidités à risque de forme grave de Covid-19 listées ci-dessous (liste actualisée par la HAS – 1er mars 2021) :

  • Pathologies cardio-vasculaires :
    • Hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales),
    • Antécédent d’accident vasculaire cérébral,
    • Antécédent de chirurgie cardiaque,
    • Insuffisance cardiaque,
    • Antécédents de coronaropathie ;
  • Diabète de types 1 et 2 ;
  • Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment :
    • Broncho pneumopathie obstructive,
    • Insuffisance respiratoire,
    • Asthme sévère,
    • Fibrose pulmonaire,
    • Syndrome d'apnées du sommeil,
    • Mucoviscidose ;
  • Insuffisance rénale chronique ;
  • Obésité avec indice de masse corporelle ≥30 ;
  • Cancer ou hémopathie maligne ;
  • Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose;
  • Immunodépression congénitale ou acquise ;
  • Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • Pathologies neurologiques :
    • Maladies du motoneurone,
    • Myasthénie grave,
    • Sclérose en plaques,
    • Maladie de Parkinson,
    • Paralysie cérébrale,
    • Quadriplégie ou hémiplégie,
    • Tumeur maligne primitive cérébrale,
    • Maladie cérébelleuse progressive ;
  • Troubles psychiatriques ;
  • Démence

 

Publics cibles prioritaires car à très haut risque quel que soit leur âge

(Selon la liste définie par le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) dont la liste des pathologies rares concernées - Note du 13 Janvier 2021 relative à la vaccination des personnes à très haut risque)

  • Atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • Atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • Transplantés d’organes solides ;
  • Transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • Atteints de polypathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • Atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection ;
  • Atteints de trisomie 21.

 

Publics cibles prioritaires en fonction du lieu de vie

  • Les résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et unités de soins de longue durée (USLD) ou hébergées en résidences autonomie et résidences services.
  • Les personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge, hébergées en maisons d’accueil spécialisées (MAS) et foyers d’accueils médicalisés (FAM).
  • Les résidents de 60 ans et plus dans les foyers de travailleurs migrants (FTM).

 

Publics cibles prioritaires en fonction de la profession

Les médiateurs de la lutte anti-covid (LAC).

Les professionnels du secteur de la santé et du secteur médicosocial appartenant aux catégories suivantes :

  • l’ensemble des professionnels de santé (Professions médicales (médecin, chirurgien-dentiste ou odontologiste, sage-femme), professions de la pharmacie et de la physique médicale (pharmacien, préparateur en pharmacies de ville et hospitalières, physicien médical), les auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers (Infirmier ou infirmière de soins généraux ou spécialisé(e), infirmier ou infirmière en pratique avancée, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, ergothérapeute et psychomotricien, orthophoniste, orthoptiste, manipulateur d'électroradiologie médicale, technicien de laboratoire médical, audioprothésiste, opticien-lunetier, prothésiste et orthésiste pour l'appareillage des personnes handicapées, diététicien, aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier, assistant dentaire), les conseillers en génétique, les biologistes médicaux) ;
  • les autres professionnels des établissements de santé et des établissements et services médico-sociaux(Pour ces établissements, les professionnels pris en compte sont les personnels employés par l’établissement lui-même et les personnels d’entreprises prestataires exerçant en continu au sein de l’établissement) ;
  • Les professionnels des résidences services ;
  • Les professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la Covid-19 ;
  • Les professionnels de l’aide à domicile et les salariés du particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (recevant l’APA ou la PCH) ;
  • Les prestataires de services et distributeurs de matériels (PSDM) intervenant au domicile des patients ;
  • Les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires ;
  • Les personnels composant les équipages des véhicules des entreprises de transport sanitaire ;
  • Les étudiants et élèves en santé au contact des patients ;
  • Les assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en SMUR ;
  • Les professions à « usage de titre » reconnues par diverses lois non codifiées : Ostéopathe ; Chiropracteur ; Psychothérapeute ; Psychologue ;
  • Les secrétaires médicales en cabinet de ville et les assistants médicaux ;
  • Les vétérinaires

 

Autres publics prioritaires

Les femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse

La stratégie vaccinale est progressive et concerne dans un premier temps des populations prioritaires. Si vous êtes concerné par la vaccination, il convient de vous diriger auprès des structures suivantes :

  • Vous êtes une personne âgée en EHPAD ou USLD : vous n’avez pas besoin de vous déplacer, la vaccination aura lieu au sein de votre établissement. Vous pouvez également être vacciné chez votre médecin traitant, votre lieu de soin, en pharmacie ou dans un cabinet infirmier.
  • Vous êtes un professionnel de santé, professionnel du médico-social, pompier, ambulancier ou aide à domicile :
    • Vous avez moins de 55 ans : vous pouvez être vacciné en centre de vaccination ou votre établissement.
    • Vous avez 55 ans et plus : vous pouvez être vacciné en centre de vaccination au sein de votre établissement d’exercice, chez votre médecin traitant, chez votre médecin du travail ,en pharmacie ou dans un cabinet infirmier
  • Vous êtes une personne âgée de plus de 60 ans vivant à domicile : vous pouvez être vacciné chez votre médecin traitant, dans votre lieu de soin, dans un centre de vaccination (à partir du 16 avril), en pharmacie ou dans un cabinet infirmier.
  • Vous êtes une personne vulnérable à très haut risque, telle que définie par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale :
    • Vous avez moins de 55 ans : vous pouvez vous faire vacciner au sein des services où vous êtes suivi ou dans un centre de vaccination (en possession d’une prescription médicale de votre médecin traitant),
    • Vous avez 55 ans et plus : vous pouvez vous faire vacciner au sein des services où vous êtes suivi, dans un centre de vaccination (en possession d’une prescription médicale de votre médecin traitant), en pharmacie, par votre médecin du travail, chez votre médecin traitant ou dans un cabinet infirmier
  • Si vous avez entre 50 et 54 ans inclus et que vous êtes atteint d’une comorbidité : vous pouvez vous faire vacciner en centre de vaccination (en possession d’une prescription médicale de votre médecin traitant).
  • Si vous avez entre 55 et 59 ans inclus et que vous êtes atteint d’une comorbidité : vous pouvez vous faire vacciner chez votre médecin traitant, médecin du travail, dans votre structure de soins, notamment à l’hôpital, en centre de vaccination (en possession d’une prescription médicale de votre médecin traitant), en pharmacie ou dans un cabinet infirmier.
  • Les femmes enceintes à partir du 2è trimestre de grossesse peuvent se faire vacciner en centre de vaccination.
  • Les personnes en situation de handicap hébergés en foyers d'accueil médicalisés ou en maisons d'accueil spécialisées peuvent se faire vacciner : 
    • Pour les moins de 55 ans : les personnes doivent être vaccinées avec les vaccins Pfizer-BioNtech ou Moderna.
    • Pour les 55 ans et plus : les personnes peuvent être vaccinées avec les quatre vaccins disponibles.
  • Les résidents de 60 ans et plus dans les foyers de travailleurs migrants peuvent se faire vacciner au sein de leur foyer.

 

Depuis mi mars, les pharmaciens d'officine peuvent vacciner. 90% des pharmacies de Bourgogne-Franche-Comté sont habilitées.

 

Comment prendre rendez-vous en centre de vaccination ?

  • prenez rendez-vous sur internet, en se rendant sur le site www.sante.fr : vous serez dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez vous, qui vous permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
  • Contactez le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez vous ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

 

Où puis-je me faire vacciner ? 

J’ai plus de 60 ans et je suis en établissement pour personnes âgées, je me fais vacciner chez mon médecin traitant, sur mon lieu de soin, au sein de mon établissement, en pharmacie ou dans un cabinet infirmier

J’ai plus de 60 ans et je vis à domicile ou dans toute autre structure, je me fais vacciner chez mon médecin traitant ou médecin du travail, sur mon lieu de soin, en centre de vaccination à partir du 16 avril (liste des centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté disponibles sur le site www.sante.fr), en pharmacie ou dans un cabinet infirmier

Pour les personnes qui sont dans l'impossibilité de se déplacer, des équipes mobiles se mettent en place pour vacciner au plus proche de chez vous : voir le dispositif opérationnel en Saône-et-Loire.

 

Comment prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ? 

Les personnes éligibles à la vaccination sont incitées à :

  • prendre rendez-vous sur internet, en se rendant sur le site www.sante.fr : l’internaute sera dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez lui, qui lui permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
  • Contacter le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez elle ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

 

Comment se passe concrètement la vaccination ?

Il s’agit d’une injection intramusculaire, dans l’épaule le plus souvent, comme pour la plupart des vaccins. Cette opération devra être renouvelée pour le « rappel » quelques semaines plus tard. Ainsi, le patient est protégé contre les formes graves de COVID-19.

 

Quelles sont les questions posées avant la vaccination ?

Sur place, un médecin ou tout autre soignant pose quelques questions au patient ou lui fait remplir un questionnaire très simple visant à vérifier qu’il peut être vacciné normalement. Les questions en résumé sont les suivantes :

  • Avez-vous eu le COVID au cours des 3 derniers mois ?
  • Avez-vous été vacciné contre la grippe ou une autre maladie ces 2 dernières semaines ?
  • Souffrez-vous d’allergies graves ?
  • Avez-vous de la fièvre ou d’autres symptômes ?
  • Avez-vous été en contact avec un malade de la Covid-19 très récemment ?

Bon à savoir :

  • Les personnes ayant déjà été infectées par la COVID19 doivent respecter un délai minimal de 3 mois après le début des symptômes avant de procéder à la vaccination.
  • Il faut également attendre deux semaines après le vaccin contre la grippe ou un autre vaccin pour recevoir celui contre la Covid-19.
  • Il n’est pas nécessaire de se rendre chez son médecin traitant avant de se faire vacciner.
  • Penser à se munir de sa carte d'identité et de sa carte Vitale car, même si l'injection est gratuite, le patient devra renseigner son nom, âge, lieu de naissance, numéro de sécurité sociale et décrire son état de santé. Au vu de certains antécédents médicaux, le médecin acceptera ou déconseillera au patient de se faire vacciner.

Même vacciné, j’applique les gestes barrières !

Merci ! Vous participez à la lutte contre la Covid-19 en ayant choisi d’être vacciné. Continuez à agir en respectant les gestes barrières, au quotidien, pour protéger les autres.

 

Un document d'informations du ministère chargé de la Santé, sur la vaccination anti-covid des 75 ans et plus et des malades à haut risque, est disponible en bas de page 

Qui sont les personnes à très haut risque du fait de certaines pathologies ?

Selon la liste définie par le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) dont la liste des pathologies rares concernées - Note du 13 Janvier 2021 relative à la vaccination des personnes à très haut risque, les personnes concernées sont celles :

  • Atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • Atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • Transplantées d’organes solides ;
  • Transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • Atteintes de polypathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • Atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection ;
  • Atteintes de trisomie 21.

 

Où puis-je me faire vacciner ? 

  • Si j'ai 55 ans ou plus, je me fais vacciner chez mon médecin traitant, médecin du travail, en pharmacie ou dans un cabinet infirmier. Je peux aussi me faire vacciner en centre de vaccination, avec une prescription de mon médecin traitant  (liste des centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté disponibles sur le site www.sante.fr) ou sur mon lieu de soin.
  • Si j'ai entre 18 et 54 ans,  je me fait vacciner en centre de vaccination, avec une prescription de mon médecin traitant  (liste des centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté disponibles sur le site www.sante.fr) ou sur mon lieu de soin.

Pour les personnes qui sont dans l'impossibilité de se déplacer, des équipes mobiles se mettent en place pour vacciner au plus proche de chez vous : voir le dispositif opérationnel en Saône-et-Loire.

 

Comment prendre rendez-vous dans un centre de vaccination ? 

Les personnes éligibles à la vaccination sont incitées à :

  • prendre rendez-vous sur internet, en se rendant sur le site www.sante.fr : l’internaute sera dirigé vers la fiche du centre de vaccination le plus proche de chez lui, qui lui permettra d’accéder à la plateforme de rendez-vous en ligne dédiée à ce centre ;
  • Contacter le numéro vert national 0800 009 110 (ouvert tous les jours de 6h à 22h) pour être redirigée vers le standard téléphonique du centre le plus proche de chez elle ou obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

 

Comment se passe concrètement la vaccination ?

Il s’agit d’une injection intramusculaire, dans l’épaule le plus souvent, comme pour la plupart des vaccins. Cette opération devra être renouvelée pour le « rappel » quelques semaines plus tard. Ainsi, le patient est protégé contre les formes graves de COVID-19.

 

Quelles sont les questions posées avant la vaccination ?

Sur place, un médecin ou tout autre soignant pose quelques questions au patient ou lui fait remplir un questionnaire très simple visant à vérifier qu’il peut être vacciné normalement. Les questions en résumé sont les suivantes :

  • Avez-vous eu le COVID au cours des 3 derniers mois ?
  • Avez-vous été vacciné contre la grippe ou une autre maladie ces 2 dernières semaines ?
  • Souffrez-vous d’allergies graves ?
  • Avez-vous de la fièvre ou d’autres symptômes ?
  • Avez-vous été en contact avec un malade de la Covid-19 très récemment ?

Bon à savoir :

  • Les personnes ayant déjà été infectées par la COVID19 doivent respecter un délai minimal de 3 mois après le début des symptômes avant de procéder à la vaccination.
  • Il faut également attendre deux semaines après le vaccin contre la grippe ou un autre vaccin pour recevoir celui contre la Covid-19.
  • Penser à se munir de sa carte d'identité et de sa carte Vitale car, même si l'injection est gratuite, le patient devra renseigner son nom, âge, lieu de naissance, numéro de sécurité sociale et décrire son état de santé. 

Même vacciné, j’applique les gestes barrières !

Merci ! Vous participez à la lutte contre la Covid-19 en ayant choisi d’être vacciné. Continuez à agir en respectant les gestes barrières, au quotidien, pour protéger les autres.

 

Un document d'informations du ministère chargé de la Santé, sur la vaccination anti-covid des 75 ans et plus et des malades à haut risque, est disponible en bas de page 

Quelles sont les comorbidités ouvrant droit à la vaccination pour les personnes de 50 à 59 ans inclus ?

L’ensemble des personnes âgées de 50 à 59 ans souffrant d’une ou plusieurs comorbidités à risque de forme grave de Covid-19 listées ci-dessous (liste actualisée par la HAS – 1er mars 2021) :

  • Pathologies cardio-vasculaires : Hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), Antécédent d’accident vasculaire cérébral, Antécédent de chirurgie cardiaque, Insuffisance cardiaque, Antécédents de coronaropathie ;
  • Diabète de types 1 et 2 ;
  • Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : Broncho pneumopathie obstructive, Insuffisance respiratoire, Asthme sévère, Fibrose pulmonaire, Syndrome d'apnées du sommeil, Mucoviscidose ;
  • Insuffisance rénale chronique ;
  • Obésité avec indice de masse corporelle ≥30 ;
  • Cancer ou hémopathie maligne ;
  • Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose;
  • Immunodépression congénitale ou acquise ;
  • Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • Pathologies neurologiques : Maladies du motoneurone, Myasthénie grave, Sclérose en plaques, Maladie de Parkinson, Paralysie cérébrale, Quadriplégie ou hémiplégie, Tumeur maligne primitive cérébrale, Maladie cérébelleuse progressive ;
  • Troubles psychiatriques ;
  • Démence

 

Où puis-je me faire vacciner ?

  • Si vous avez entre 50 et 54 ans inclus et que vous êtes atteint d’une comorbidité : vous pouvez vous faire vacciner en centre de vaccination, avec une prescription médicale de votre médecin traitant.
  • Si vous avez entre 55 et 59 ans et que vous êtes atteint d’une comorbidité : vous pouvez vous faire vacciner chez votre médecin traitant ou médecin du travail, dans votre structure de soins, notamment à l’hôpital, en pharmacie ou dans un cabinet infirmier.

 

Même vacciné, j’applique les gestes barrières !

Merci ! Vous participez à la lutte contre la Covid-19 en ayant choisi d’être vacciné. Continuez à agir en respectant les gestes barrières, au quotidien, pour protéger les autres.

 

Un document d'informations du ministère chargé de la Santé, sur la vaccination anti-covid des 75 ans et plus et des malades à haut risque, est disponible en bas de page