COVID19 et canicule : informations aux ESMS

Actualité
Politique publique de santé Prévention COVID19
Date de publication
Visuel
Un thermomètre d'extérieur
Crédit : Fotolia
Informations pour l’ensemble des établissements médico-sociaux et en particulier d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD) dans le cadre de la préparation des mesures à mettre en œuvre pour prévenir les conséquences de vague de chaleur en période de pandémie de COVID-19.
Corps de texte

Les fiches-consignes nationales et régionales

Elles concernant la préparation et la gestion des vagues de chaleur dans le contexte COVID19 (disponibles en bas de page) :

  •  Recommandations en matière d’aération, de ventilation et de climatisation en période d’épidémie de Covid-19.
  • EHPAD : informations sur l’organisation à mettre en place au sein de l’établissement en cas de survenue de vague de chaleur en période de pandémie de COVID-19 : Etablissement disposant d’un système de climatisation collective centralisée
  • EHPAD : informations sur l’organisation à mettre en place au sein de l’établissement en cas de survenue de vague de chaleur en période de pandémie de COVID-19 : Etablissement ne disposant pas d’un système de climatisation collective centralisée
  • Fiche professionnels de santé : recommandations relatives à la prise en charge des patients en cas de forte chaleur dans le contexte de l’épidémie COVID19
  • « Points de Vigilance sur les mesures de prévention en période de fortes chaleurs en établissements médico-sociaux dans le contexte Covid-19 » : document synthétique, élaboré par le CPIAS Bourgogne-Franche-Comté et le Réseau qualité (REQUA) Bourgogne-Franche-Comté. Il concerne l’ensemble des établissements médico-sociaux et en particulier d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD) pour articuler la mise en œuvre des mesures de prévention de la diffusion du coronavirus et les mesures attendues dans le cadre du plan canicule de l’établissement activé chaque année à compter du 1er juin.

 

Renfort de personnel soignant : mobilisation de CNR

Comme les années antérieures, nous restons en mesure de mobiliser des crédits non reconductibles (dans la limite de l’enveloppe régionale limitative) pour l’accompagnement des ESMS qui expriment un besoin de renfort de personnel  soignant ou faisant fonction de soignant dans le cadre de renforts canicule/CoViD et des surcoûts induits.