COVID19 en Bourgogne-Franche-Comté : Plus de 100 000 contaminations en une semaine : Freiner la course du virus en restant actifs et mobilisés

Communiqué de presse
COVID19
Communiqués et dossiers de presse

L’épidémie a continué de progresser à des niveaux très élevés ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté où l’ARS invite chacun à rester engagé dans la vaccination, le dépistage, la prévention.

Avec plus de 100 000 personnes testées positives sur la dernière période de 7 jours et un taux de positivité supérieur à 35%, une vague épidémique toujours plus haute continue de toucher la Bourgogne-Franche-Comté. L’incidence régionale en population générale s’établit à plus de 3 700 cas pour 100 000 habitants, approchant ou dépassant même les 4 000 pour 100 000 habitants, en Côte-d’Or ou dans le Doubs.

Les nouvelles hospitalisations pour COVID restent par conséquent très nombreuses avec à ce jour près de 1 300 patients pris en charge dans les établissements de santé.

Dans ce contexte, l’ARS invite de nouveau chacun à ne pas baisser la garde en activant les moyens de réplique appropriés de la vie quotidienne : télétravail, réduction des interactions sociales, gestes barrières, recours au dépistage…

Vacciner les enfants, un bénéfice individuel et social

La vaccination demeure un moyen de lutte décisif et peut encore marquer des points dans la région. Depuis fin décembre, tous les 5 à 11 ans peuvent être vaccinés. A ce jour, un peu plus de 10 000 enfants seulement en ont bénéficié en Bourgogne-Franche-Comté. La campagne doit monter en puissance avec le double bénéfice individuel et collectif que comporte la vaccination de cette tranche d’âge : protection contre les formes graves, réduction de la circulation virale, en particulier en milieu scolaire.

Plus de 1,5 million de rappels

Plus de 1,5 million d’habitants de la région ont fait leur rappel vaccinal, ce rappel étant désormais ouvert à tous les adolescents âgés de 12 à 17 ans, six mois après leur schéma vaccinal initial. Professionnels de santé de ville et centres de vaccination poursuivent leur engagement, en proximité, au
service de la population. En près de deux ans, l’épidémie de COVID-19 a entraîné 5 586 décès dans les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté ; 2 344 en établissements médico-sociaux.