COVID19 en Bourgogne-Franche-Comté : L’épidémie amorce une décélération : Maintenir une vigilance active

Communiqué de presse
COVID19 Prévention Politique publique de santé
Communiqués et dossiers de presse

La septième vague de l’épidémie de COVID-19 a poursuivi sa progression ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, mais à un rythme moins soutenu. Les messages d’incitation à la vigilance individuelle et collective, et à la vaccination, restent d’actualité, car le risque quotidien de croiser le virus demeure élevé.

La situation épidémique a continué de se détériorer ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté où le taux d’incidence en population générale affiche toujours un niveau supérieur à 1 000 cas pour 100 000 habitants dans les 8 départements.

L’accélération de la circulation virale marque cependant le pas et si le taux de positivité des tests a enregistré une nouvelle hausse, à 36%, sa progression s’est ralentie par rapport aux semaines précédentes.

L’activité hospitalière a encore augmenté pour la prise en charge des formes sévères de la maladie.

L’ARS incite de nouveau tous les plus de 60 ans et les personnes immunodéprimées, à bénéficier sans attendre de leur deuxième rappel vaccinal en prenant directement rendez-vous auprès des professionnels de santé de leur choix : médecins, pharmaciens, infirmiers…

L’Agence recommande également le port du masque dans les lieux de promiscuité et les espaces clos, notamment dans les transports en commun, ainsi qu’avec les personnes fragiles.

Depuis le début de l’épidémie, 6 554 personnes sont décédées en établissements de santé en Bourgogne-Franche-Comté ; 2 500 en établissements médico-sociaux.