COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : Une rentrée sous le signe de la vigilance et de la prudence

Communiqué de presse
Politique publique de santé COVID19
Visuel
communiqués de presse
Les indicateurs de suivi de l’épidémie confirment une circulation plus active du virus en Bourgogne-Franche-Comté, en particulier chez les très jeunes adultes. Plus de 660 cas positifs ont été enregistrés ces 7 derniers jours.
Corps de texte

L’ARS rappelle qu’en ces temps de rentrée, la vigilance et la prudence sont de mise dans la reprise des activités scolaires ou professionnelles. Le respect des gestes barrières dans l’espace public mais également dans le cercle familial et amical est crucial pour prévenir la reprise de l’épidémie.

Les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge ce 28 août, 26 patients atteints de formes graves du coronavirus, dont 4 en réanimation.

4 110 personnes sont sorties d’hospitalisation.

1 065 décès sont désormais à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l’épidémie ; 650 en établissements médico-sociaux (source : Santé publique France).

Les indicateurs qui permettent à l’ARS de suivre l’évolution de l’épidémie doivent inciter à la prudence :

  • Depuis 3 semaines, de nouvelles hospitalisations sont constatées dans la région.
  • Sur la dernière période de 7 jours, 28 650 résultats de tests ont été recensés, dont 664 se sont avérés positifs. Le taux de positivité des tests est en augmentation, passant de 2 à 2,3 %.

Tous les départements de la région sont concernés par la circulation du virus : 6 d’entre eux sont au-delà du seuil d’attention de 10 cas pour 100 000 habitants (Doubs, Jura, Saône-et-Loire, Yonne et Territoire de Belfort), et la Côte d’Or dépasse le seuil d’alerte de 50 cas pour 100 000 habitants.

Département

Nb de résultats de tests 
du 21 au 27 août

Nb de résultats positifs
du 21 au 27 août

Côte d'or 8 229 294
Doubs 5 755 124
Jura 2 033 29
Nièvre 1 593 20
Haute-Saône 2 133 20
Saône-et-Loire 4 103 77
Yonne 3 242 71
Terr. de Belfort 1 562 29
Total région BFC 28 650 664

Parallèlement aux nombreuses opérations de dépistage organisées dans les communes, un dépistage ciblé a été mis en place dans notre région à l’intention des professionnels de la vigne, (7 opérations en Saône et Loire, 8 en Côte d’Or, 3 dans l’Yonne, 2 dans le Jura). Ces opérations, organisées en partenariat avec la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB), les préfectures, la MSA et les collectivités, ont permis également de faire de la prévention.

Depuis la sortie du confinement, 536 signalements de regroupements de cas ou de situations en collectivités ont été effectués auprès de l’Agence Régionale de Santé, 63 étant à ce jour en cours d’investigation ou de traitement, dont 3 clusters qui font actuellement l’objet d’un suivi renforcé.

 

Pour bien préparer sa rentrée : gestes barrière, dépistage et traçage

Alors que la vie sociale en milieu professionnel et scolaire va reprendre, les recommandations sanitaires désormais bien connues doivent être observées par chacun d’entre nous pour contenir la reprise de l’épidémie.

Avant de retourner au travail, à l’école, au collège, au lycée, à l’université, le dépistage peut s’avérer particulièrement nécessaire dans les cas suivants : en présence de symptômes, mêmes légers, comme la toux, la fièvre, le mal de gorge, le mal de tête, la perte du goût et de l’odorat, ou lorsque l’on revient d’une zone où le virus circule activement, ou encore lorsque l’on a été exposé récemment à une situation à risque (par exemple distanciation physique non respectée lors d’un rassemblement familial ou festif).

L’hygiène des mains et le port du masque sont plus que jamais de mise, en conformité avec les prescriptions nationales ou locales relatives aux différents milieux de regroupement (professionnels, scolaires, transports en commun, dans l’espace extérieur).

Le recours à l’application StopCovid est également pertinent pour permettre à chacun de savoir s’il a été en contact avec une personne malade de la Covid et de prendre les mesures d’isolement et de précaution qui s’imposent, notamment vis-à-vis des plus fragiles.

Il en va de la responsabilité de chacun de contribuer à interrompre les chaines de transmission du virus. Et chacun a la possibilité d’agir !

Aller plus loin

Documents à télécharger