COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : Se protéger aussi contre le virus de la grippe !

Communiqué de presse
Politique publique de santé Prévention COVID19

La situation épidémique a cessé de s’améliorer en Bourgogne-Franche-Comté, où l’ARS observe de premiers indices de rebond. Dans ce contexte sanitaire incertain, la campagne de rappel de vaccination contre la COVID se poursuit et la campagne de vaccination contre la grippe est lancée. Les deux vaccins peuvent être administrés simultanément aux personnes éligibles.

Si l’ensemble des départements de Bourgogne-Franche-Comté affichent une incidence en population générale inférieure ou égale à 50 pour 100 000 habitants, l’indicateur repart à la hausse chez les plus de 65 ans, en particulier en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Ce sursaut relatif correspond à l’entrée dans les mois plus froids et humides, qui favorisent aussi la circulation des affections hivernales courantes.

Chacun peut observer également un vrai relâchement des gestes barrières qu’il convient pourtant de réactiver dans son cercle familial, amical ou professionnel… Des moyens de prévention immédiate, faciles à mettre en œuvre.

La protection collective passe aussi par la vaccination, qui se poursuit. L’ARS insiste à nouveau sur l’importance du rappel (ou « 3ème dose ») pour stimuler le système immunitaire.

Ce rappel concerne à ce jour les 65 ans et plus, résidents ou non en EHPAD/USLD, les moins de 65 ans vaccinés en Janssen, les personnes à haut risque de contracter une forme grave, les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social et les pompiers.

Près de 120 000 personnes ont fait la démarche dans la région, un chiffre significatif, à faire progresser cependant !

Couverture vaccinale (1dose)
12-17 ans 79%
12 ans et plus 88%
18 ans et plus 88%
18-49 ans 84%
50-64 ans 90%
65-74 ans 95%
75 ans et plus 93%

Administration simultanée des vaccins 

Les plus à risque sont également concernés par la campagne de vaccination anti-grippale, qui démarre aujourd’hui (la campagne a commencé dès le 18 octobre dans les EHPAD).

Si l’hiver dernier s’est illustré par une quasi-absence de circulation des virus grippaux en France et dans le monde, la grippe n’a pas disparu et la Haute Autorité de Santé (HAS) rappelle que l’absence d’immunité naturelle acquise en 2020-2021 pourrait même augmenter le risque de transmission du virus.

Pour éviter tout retard, la HAS recommande de proposer l’administration simultanée des vaccins contre le Covid-19 (primovaccination ou dose de rappel) et contre la grippe saisonnière, dès lors qu’une personne est éligible aux deux.

Centres de vaccination et professionnels de santé de proximité de Bourgogne-Franche-Comté poursuivent leur engagement sur ce double front.

Depuis mars 2020, le bilan de l’épidémie de COVID s’établit à 4 958 personnes décédées en établissements de santé ; 2 307 dans les établissements médico-sociaux de la région.

Aller plus loin