COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté - Se faire dépister aux premiers signes : Un enjeu toujours fondamental de la lutte contre le virus

Communiqué de presse
Visuel
Alors que la situation épidémique a cessé de s’améliorer dans la région, où la circulation du virus reste préoccupante, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle les enjeux du dépistage, maillon essentiel de la lutte contre la COVID-19.
Corps de texte

Les indicateurs de suivi de l’épidémie ne s’améliorent pas dans la région, qui enregistre le taux d’incidence le plus élevé du pays. Dans un contexte qui ne déserre pas son étau sur le système de soins, l’Agence Régionale de Santé tient à rappeler que l’efficacité du tester, alerter, protéger repose donc en premier lieu sur l’étape déterminante du dépistage.

La stratégie globale de tests se fonde sur les tests virologiques RT-PCR pratiqués dans le réseau des laboratoires publics et privés qui maillent le territoire régional ainsi que sur les tests antigéniques effectués par les professionnels de santé de ville. Grâce à la mobilisation des biologistes, environ 8 000 tests PCR sont réalisés chaque jour en Bourgogne-Franche-Comté avec un délai de rendu de 0,8 jour en moyenne.

La rapidité de rendu de résultat d’un test antigénique (environ 15 minutes) permet à la personne dont le résultat est positif de pouvoir bénéficier d’un isolement rapide et contribue ainsi à casser les chaînes de transmission du virus.

Au moindre symptôme évocateur de la COVID-19, faites-vous tester !

Pour casser les chaînes de contamination, faites-vous aussi tester si vous fréquentez des personnes fragiles ou
âgées ou si vous avez participé à des rassemblements (famille, amis, collègues) et n’avez pas pu adopter les
gestes barrières.

Les symptômes évocateurs de la COVID-19

La COVID-19 peut se manifester par :

  • la fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
  • la toux ;
  • des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
  • une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût, ou une diarrhée ;
  • dans les formes plus graves : difficultés respiratoires pouvant mener jusqu’à une hospitalisation.

Si vous percevez des « symptômes grippaux », faites-vous tester, d’autant que Santé publique France constate à ce jour l’absence d’activité épidémique liée à la grippe en métropole.

Aller plus loin

Documents à télécharger