COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : N’oublions pas les gestes barrières !

Communiqué de presse
COVID19 Politique publique de santé Prévention

La stabilisation du niveau de circulation du virus montre que l’épidémie n’est pas derrière nous. Gestes barrières et vaccination doivent mobiliser encore la population de Bourgogne-Franche-Comté.

Si tous les départements de la région affichent depuis la semaine dernière une incidence en population générale inférieure à 100 pour 100 000 habitants, le repli de l’épidémie s’est ralenti ces 7 derniers jours. La tendance est à la stabilité davantage qu’à l’amélioration nette en Bourgogne-Franche-Comté. Elle s’inscrit même à la hausse dans le département du Jura et sur la tranche d’âge des plus de 65 ans.

C’est l’occasion pour l’Agence Régionale de Santé de souligner à nouveau l’importance des gestes barrières connus désormais de tous et également utiles, au passage, pour tenir à distance les affections saisonnières courantes.

Plus des trois quarts des 12-17 ans ont reçu au moins une dose

Au plan vaccinal, dans la région, et alors que le passe sanitaire leur est désormais applicable, plus des trois quarts des 12-17 ans ont reçu au moins une dose de vaccin. Un taux satisfaisant mais la jeune génération peut relever le défi de mieux faire encore !

Couverture vaccinale (1dose)
12-17 ans 76%
12 ans et plus 87%
18 ans et plus 87%
18-49 ans 83%
50-64 ans 89%
65-74 ans 95%
75 ans et plus 92%

 Rappel fondamental pour les plus vulnérables

L’ARS insiste par ailleurs sur les enjeux du rappel vaccinal pour faire face à la baisse de l’immunité dans le temps.

A ce jour, la campagne de rappel concerne certaines populations prioritaires particulièrement vulnérables :

  • les résidents des EHPAD et unités de soins de longue durée (USLD)
  • les personnes de plus de 65 ans
  • les personnes à très haut risque de forme grave
  • les personnes présentant des pathologies facteurs de risque de forme grave, selon la classification établie par la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • les personnes sévèrement immunodéprimées
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen.

D’autres groupes de populations sont susceptibles de bénéficier d’un rappel dans le courant de l’automne, suivant l’évolution des connaissances scientifiques.

Le rappel est réalisé avec un vaccin à ARNm, de manière indifférenciée, et ce quel que soit le vaccin utilisé pour la première injection.

La campagne est organisée directement au sein des EHPAD de Bourgogne-Franche-Comté, les autres populations éligibles étant invitées à se rapprocher de leurs professionnels de santé ou d’un centre de vaccination.

Depuis mars 2020, 4 937 personnes sont décédées en établissements de santé ; 2 307 dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.

Aller plus loin