COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté - Les virus sont encore là : ne pas baisser la garde

Communiqué de presse
COVID19
Communiqués et dossiers de presse

La circulation du virus a continué d’augmenter fortement ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, où la grippe reste par ailleurs en phase épidémique pour la troisième semaine. L’ARS invite à la prudence de tous dans la vie quotidienne, en dépit de la lassitude compréhensible qui peut s’installer.

Porter le masque dans les lieux de promiscuité importante, se laver les mains le plus régulièrement possible, aérer les locaux, s’isoler lorsqu’on présente des symptômes : ces recommandations sans cesse répétées gardent cependant tout leur sens alors que la région continue de faire doublement face à la grippe et au coronavirus.

Pour la troisième semaine consécutive, la circulation des virus grippaux, arrivés tardivement, s’est intensifiée.

En parallèle, celle du SARS-CoV-2 a continué d’augmenter à un rythme élevé (hausse de 50% du taux d’incidence en population générale) dans toutes les classes d’âge. Dans tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté l’incidence dépasse de nouveau les 1 000 cas pour 100 000 habitants, le taux de positivité des tests s’affichant au-delà de 35% à l’échelle régionale.

Le nombre d’hospitalisations s’inscrit également dans une tendance à la hausse.

tableau suivi des indicateurs COVID-19

 

C’est dire si la vigilance face au virus reste de mise, en particulier pour les personnes fragiles.

La vaccination demeure essentielle et accessible facilement auprès des professionnels de santé de proximité.

Les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et d’unités de soin de longue durée, quel que soit leur âge, ainsi que les personnes immunodéprimées, sont vivement invités à bénéficier d'un 2e rappel si leur dernier rappel (ou infection) date de plus de 3 mois.

50 décès supplémentaires

L’impact de l’épidémie en termes de mortalité suffit à montrer l’enjeu du maintien de la mobilisation collective pour freiner les contagions.

La COVID-19 est responsable de 50 décès supplémentaires ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté.

Depuis mars 2020, ces décès se montent à 6 131 en établissements de santé; 2 451 en établissements médico-sociaux.

En savoir plus sur les recommandations sanitaires générales sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.