COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : Le port du masque en renfort des gestes barrières

Communiqué de presse
COVID19
Visuel
communiqués de presse
Les indicateurs de suivi de l’épidémie confirment une circulation plus active du virus en Bourgogne-Franche-Comté, en particulier chez les jeunes adultes. Plus de 450 cas positifs ont été enregistrés ces 7 derniers jours.
Corps de texte

L’ARS rappelle l’enjeu majeur que constitue le respect des gestes barrières dans la prévention de la reprise de l’épidémie. Ces gestes de bon sens s’appliquent dans l’espace public mais aussi à la maison, au sein de son cercle le plus proche, en redoublant de vigilance lorsqu’il compte des personnes fragiles, et lors des rassemblements festifs.

Les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge ce 21 août, 19 patients atteints de formes graves du coronavirus, dont 5 en réanimation. 4 102 personnes sont sorties d’hospitalisation. 1 064 décès sont désormais à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l’épidémie ; 650 en établissements médico-sociaux (source : Santé publique France).

Les indicateurs qui permettent à l’ARS de suivre l’évolution de l’épidémie doivent inciter à la prudence :

  • Depuis 2 semaines, de nouvelles hospitalisations sont constatées dans la région.
  • Sur la dernière période de 7 jours, environ 22 800 résultats de tests ont été recensés, dont 452 se sont avérés positifs. Le taux de positivité des tests est en augmentation, passant de 1,3 à 2 %.

Tous les départements de la région sont concernés par la circulation du virus, et 7 d’entre eux sont désormais au-delà du seuil d’attention (10 pour 100 000 habitants). Seule la Nièvre est en deçà de ce seuil.

Département

Nb de résultats de tests 
du 14 au 20 août

Nb de résultats positifs
du 14 au 20 août

Côte d'or 5 238 114
Doubs 4 926 105
Jura 1 683 31
Nièvre 1 579 20
Haute-Saône 1 914 38
Saône-et-Loire 3 187 82
Yonne 3 062 39
Terr. de Belfort 1 224 23
Total région BFC 22 813 452

Depuis la sortie du confinement, 475 signalements de regroupements de cas ou de situations en collectivités ont été effectués auprès de l’Agence Régionale de Santé, 41 étant à ce jour en cours d’investigation ou de traitement, dont 8 clusters qui font actuellement l’objet d’un suivi renforcé.

En plein cœur de la période estivale, une part significative de ces situations est liée à des rassemblements en famille ou entre amis et aux chaînes de transmission qui en découlent.

C’est l’occasion de rappeler que les gestes barrières s’appliquent dans l’espace public, mais également dans le cercle familial et amical et lors des rassemblements festifs.

 

Les gestes barrières : essentiels pour éviter la progression de l’épidémie

L’attention portée actuellement au port du masque ne doit pas faire oublier que les mesures clés de protection de la transmission virale sont la distance, l’hygiène des mains et l’absence de contacts physiques avec les autres (y compris familiaux –hors cercle des cohabitants).

Il convient donc que chacun s’attache à respecter les mesures barrières, tout particulièrement lors des regroupements familiaux et amicaux, où la vigilance est susceptible de se relâcher :

  • Se laver les mains régulièrement.
  • Respecter une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes.
  • Privilégier les regroupements en extérieur.
  • Proscrire les embrassades.
  • Ne pas échanger la vaisselle, les cigarettes, ni boire à la bouteille.
  • Eviter les ventilateurs dans les lieux clos en présence de plusieurs personnes.

En complément de ces mesures, il convient de porter un masque grand public quand la distance d’un mètre n’est pas respectée, quand c’est obligatoire ou quand une situation est à risque comme dans les lieux très fréquentés, les espaces clos, les rassemblements festifs…

Cette vigilance individuelle et collective relève de la responsabilité de chacun, elle est la clé d’une protection efficace, notamment des plus fragiles, contre la maladie.

Gestes barrières COVID-19 lors des moments de convivialités

Aller plus loin

Documents à télécharger