COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : La situation épidémique continue de s’améliorer : se vacciner pour se protéger et faire reculer l’épidémie

Communiqué de presse
Politique publique de santé COVID19

Le recul de l’épidémie se poursuit dans la région et la situation s’améliore également dans les hôpitaux où la mortalité est moins forte. La vaccination prend encore de la vitesse en s’ouvrant à toutes les personnes de plus de 18 ans dès ce lundi 31 mai. Protégeons-nous, protégeons les autres, vaccinons-nous !

Désormais inférieure à 100 pour 100 000 habitants, l’incidence de l’épidémie poursuit sa baisse ces 7 derniers jours, dans tous les départements de la région. Une part de cette baisse résulte toutefois de la moindre activité de dépistage durant le weekend de Pentecôte.

Le taux de positivité des tests, à environ 4%, affiche une diminution plus lente, ce taux n’étant pas impacté par l’effet congé.

Moins de patients atteints de COVID-19 dans les hôpitaux

La pression diminue sur les services hospitaliers avec à ce jour autour de 700 patients hospitalisés dont une centaine dans les services de réanimation.

Le nombre de nouveaux décès enregistrés dans les établissements de santé de la région s’est également infléchi (31 cette semaine, 62 au cours des 7 jours précédents).

4 748 personnes sont décédées à l’hôpital à ce jour, 2 289 décès étant par ailleurs recensés dans les établissements médico-sociaux, ce qui porte au-delà de 7 000 le nombre de décès à déplorer depuis mars 2020.

Un chiffre qui doit inciter chacun à maintenir une vigilance active dans sa vie quotidienne, en appliquant les gestes barrières, en se faisant dépister au moindre signe, en s’isolant scrupuleusement suivant les consignes.

 

Tous les plus de 18 ans éligibles à la vaccination

L’autre moyen de combattre l’épidémie est celui de la vaccination. Déjà près de 70% des personnes de plus de 50 ans ont reçu au moins une première injection en Bourgogne-Franche-Comté, ce taux dépasse les 70% chez les plus de 60 ans et s’établit au-delà de 80% pour les plus de 75 ans.

La campagne monte considérablement en puissance dans les prochains jours, en s’ouvrant dès ce lundi 31 mai à toutes les personnes de plus de 18 ans, quel que soit leur état de santé. Cette nouvelle étape correspond avec une arrivée très conséquente de doses : environ 630 000 doses seront ainsi allouées aux centres de vaccination de Bourgogne-Franche-Comté sur les 4 premières semaines de juin (contre 460 000 sur les 4 premières semaines de mai).

La vaccination s’étend aussi en ville où les pharmaciens, médecins et infirmiers peuvent désormais vacciner également avec des vaccins Moderna accessibles à tous les adultes.

La vaccination de tous est la clé de réussite de la stratégie de réouverture en cours, pour un retour à la « vie normale ».

S’informer, prendre rendez-vous : tout savoir sur https://www.sante.fr/

Aller plus loin