Coronavirus-COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté Accès aux tests virologiques : un bon maillage du territoire régional en laboratoires ouverts au public réalisant des prélèvements

Communiqué de presse
Politique publique de santé COVID19
Visuel
communiqués de presse
L’épidémie de covid-19 confirme sa lente décrue dans notre région, avec une baisse significative du nombre de patients admis en réanimation et une augmentation sensible du nombre de patients sortis d’hospitalisation. L’ARS prépare activement la phase de déconfinement, avec notamment la mobilisation des laboratoires de biologie médicale pour réaliser les tests virologiques à grande échelle.
Corps de texte

On enregistre ce jour 1 111 hospitalisations pour des formes graves de COVID-19, dont 114 dans les services de réanimation de la région. 896 décès sont recensés en établissements de santé ; 2 618 personnes sont sorties d’hospitalisation. Ces données confirment la lente décrue de l’épidémie dans notre région.

 

L’enjeu des tests pour réussir le déconfinement

A compter du 11 mai, chacune et chacun devra se surveiller et contacter son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes pouvant évoquer le Covid-19, fièvre et toux en particulier. En cas de suspicion de la maladie, le médecin sera amené à prescrire un test et la personne devra rester chez elle jusqu’au résultat du test (et au-delà ensuite s’il s’avère positif).
Grâce au réseau de laboratoires de biologie médicale publics et privés, notre région dispose d’un bon maillage territorial pour garantir l’accès aux tests et elle est pleinement en capacité d’atteindre la cible de 3 700 à 4 700 tests virologiques par jour fixée par le Ministère chargé de la santé.
L’enjeu du déploiement massif des tests virologiques est de diagnostiquer les malades pour les isoler individuellement et ainsi casser la chaine de transmission du virus.

 

 

 

Aller plus loin

Documents à télécharger