La santé pour territoire

Contre le méningocoque W, secteurs Dijon-Genlis, la vaccination des 17-24 ans commence lundi

Communiqué de presse
Visuel
Attention méningite à Dijon et alentours. Vous avez entre 17 et 24 ans, la vaccination contre le méningocoque W est recommandée
C’est à partir de ce lundi 1er octobre que les 17-24 ans résidant, étudiant ou travaillant sur les bassins de vie de Dijon et Genlis sont invités à se faire vacciner contre le méningocoque W. Rappel des modalités de cette action de protection collective.
Corps de texte

Adolescents et jeunes adultes âgés de 17 à 24 ans résidant, travaillant ou étudiant dans les bassins de vie de Dijon et Genlis sont invités à se faire vacciner contre le méningocoque W.

Dès lundi 1er octobre, le public ciblé, environ 40 000 jeunes sur plus de 150 communes des secteurs, a le choix entre deux modalités :

  • Consulter un médecin en vue de la prescription et de la vaccination, le vaccin étant délivré gratuitement sur présentation de l’ordonnance à un pharmacien de l’une des 107 officines des communes concernées ;
  • Prendre rendez-vous dans un centre de vaccination, pour une prise en charge en une seule consultation : au centre départemental de vaccination du CHU (gratuit), au centre de prévention et de santé universitaire (CPSU) sur le campus (pas d’avance de frais).

 

Information

Jeudi 27 septembre, les maires, les médecins et les pharmaciens des communes concernées étaient conviés à une réunion d’information sur cette campagne.
L’occasion pour Pierre Pribile, directeur général de l’ARS Bourgogne Franche-Comté, de remercier les élus et les professionnels de santé pour leur engagement dans cette campagne, qui vise à renforcer la protection individuelle et collective contre le méningocoque W.

La communication et la mobilisation se poursuivent, en particulier grâce à la diffusion de supports d’information dans les officines, les cabinets médicaux, les mairies, mais aussi les établissements scolaires concernés ou encore sur le campus, grâce à l’appui du rectorat de l’académie de Dijon et de l’université de Bourgogne.

Il faut rappeler que la fréquence de décès liés à la souche particulière du méningocoque W circulant dans les bassins de vie de Dijon-Genlis est supérieure à 30% (parmi les cas rapportés en France en 2017). C’est dire l’enjeu de sensibiliser les jeunes, et leurs parents, à l’importance de cette vaccination.

Numéro vert jusqu’au 12 octobre 2018 :
0.805.200.550
Accessible du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures

Pourquoi ? Qui ? Où ? Comment ? En savoir plus sur la campagne de vaccination

Aller plus loin

Documents à télécharger

Contact

Contenu

Contact Presse :
Lauranne Cournault
Tél. : 03 80 41 99 94