La santé pour territoire

Concrétisation de projets de santé pour l’accès aux soins de premiers recours dans l’Yonne

Actualité
Politique publique de santé Professions de santé
Date de publication
Visuel
Professionnels de santé en réunion
Crédit : Phovoir
De nombreux projets facilitant l’accès aux soins de premiers recours se sont développés dans le département de l’Yonne.
Nous faisons le point sur les projets maisons de santé pluri-professionnelles (MSP) et centres de santé qui se sont concrétisés au cours de l’été et en ce début d’automne.
Belle dynamique dans l’Yonne !
Corps de texte

Nouvelle offre de soins pour la population depuis cet été

Les maisons de Santé pluri-professionnelles (MSP)

Neuf MSP sont en fonctionnement dans l’Yonne en plus de celle de Saint Amand en Puisaye (58) sur le territoire de Puisaye-Forterre : Chablis, Guillon (avec une antenne à l’Isle sur Serein), Ligny le Châtel, Migennes, Pont sur Yonne, Saint Sauveur en Puisaye, Tanlay, Vermenton et Vézelay.

Carte présentant les structure d'exercice coordonné dans l'Yonne

Trois nouveaux projets de santé de maisons de santé pluri-professionnelles ont été validés au cours de l’été : Avallon-la Morlande, Forterre et Bléneau. Et d’autres projets à Sens et Villeneuve sur Yonne sont en cours !

  • Maison de santé pluri-professionnelle d’Avallon-la Morlande
    Les professionnels de santé du quartier de la Morlande sont à l’origine du projet. Ils ne sont pas réunis au sein d’un même établissement mais fonctionnent sur plusieurs sites implantés au cœur du quartier ou en ville. Ce système offre différentes possibilités d’installation aux futurs professionnels de santé qui souhaiteraient les rejoindre… De nouveaux cabinets vont encore s’ouvrir.
  • Maison de santé pluri-professionnelle de Forterre
    Une maison de santé multi-site également qui couvre un vaste territoire de quatre communes (Courson-les-Carrières, Chevannes, Vincelles et Ouanne). Nouveau souffle pour ce territoire en grande fragilité du point de vue de la démographie médicale.
  • Maison de santé pluri-professionnelle de Bléneau 
    Les professionnels de santé de cette MSP étaient déjà réunis sous un même toit. Il leur manquait une organisation en équipe. La réflexion de l’équipe soignante est centrée sur le parcours de soins des patients par la création de partenariats avec les professionnels intervenant à domicile et l’hôpital : une réponse concrète à la forte problématique de vieillissement de la population. Une autre antenne est même envisagée.

 

Les centres de santé

De nouveaux centres de santé ont ouvert en plus des deux centres de santé médicaux ou polyvalents qui étaient déjà en fonctionnement (Domats, Véron) : il s’agit du centre de santé de Gron, ouvert en juillet 2018, et celui de Sens qui va ouvrir prochainement (octobre 2018). Un « Plateau santé » à Tonnerre a également ouvert ses portes à la rentrée.

  • Centre de Santé de Gron
    Le projet est porté par la commune de Gron. L’aménagement des locaux a permis la création d’un centre de santé avec aujourd’hui un médecin généraliste (possibilité d’accueillir 3 médecins). Le projet a été travaillé avec deux médecins spécialistes libéraux (neurologue et rhumatologue) venant s’installer sur la commune, ainsi qu’avec les professionnels de santé paramédicaux (masseur-kinésithérapeute et infirmières).
  • Centre de Santé de Sens
    Le projet est porté par une association loi 1901. L’offre de soins médicale et paramédicale s’articule autour de médecins généralistes, ophtalmologue, optométriste, podologue. Le centre a la capacité d’accueillir de nouveaux professionnels, et notamment des médecins spécialistes. Des actions de prévention sont mises en place ainsi qu’une coordination des soins.
  • Plateau de santé de Tonnerre
    La Communauté de Communes Le Tonnerrois en Bourgogne s’est engagée dans l’aménagement d’un «Plateau santé» dans le bâtiment Le Sémaphore. Les enjeux de la ville de Tonnerre sont de de faciliter l’accès aux soins pour tous, de développer des activités de prévention (santé et sociale), d’éducation pour la santé et de lutte contre la précarité. Ce «Plateau santé» est composé d’un centre de santé et de cabinets de professionnels libéraux médicaux et paramédicaux (ostéopathe, pédicure, sage-femme, infirmiers).
    Le centre de santé polyvalent est composé de deux cabinets de médecins généralistes, un cabinet de spécialistes pour consultations avancées et un cabinet dentaire.

 

Un territoire fragile du point de vue de la démographie médicale

Le département de l’Yonne est moins bien doté en professionnels de santé que le reste de la région:

Quelques données chiffrées pour 10 000 habitants (Sources : Statiss 2017) :

  • 12.1 médecins généralistes dans le département de l’Yonne, contre 14.6 pour l’ensemble de la région
  • 10.6 médecins spécialistes, contre 15.2
  • 88.8 infirmiers, contre 103.7
  • 7.7 masseurs kinésithérapeutes, contre 10.6)

De plus, l’espérance de vie est inférieure d’une année par rapport au reste de la région ! (Sources : INSEE) :

  • 77.6 ans pour les hommes (78.5 ans en Bourgogne-Franche-Comté)
  • 84.1 ans pour les femmes (84.9 ans en Bourgogne-Franche-Comté)

 

L’ARS, un financeur mais pas que

Nous n’avons pas uniquement un rôle de financeur. Nous apportons une aide humaine dans le portage des projets d’exercice coordonné ainsi qu’un soutien à la rédaction du projet de santé. Nous apportons un accompagnement logistique au quotidien lors de l’ouverture des MSP ou centres de santé et sommes l’interlocuteur principal des professionnels.

Notre accompagnement financier à l’ouverture des maisons de santé et centres de santé :

  • 15 000 euros au démarrage des structures pour la coordination et le recrutement d’un coordinateur.
  • 10 000 euros d’aide pour le système informatique.
  • Une aide financière supplémentaire de 2 500 euros pour les MSP qui se constituent en SISA (Société interprofessionnelle de soins ambulatoires)

En savoir plus sur le portail d'accompagnement aux professionnels de santé (PAPS)

De quoi parle-t-on ?

L’exercice coordonné des soins de premier recours permet d’organiser une meilleure prise en charge des patients en termes de prévention, d’orientation dans le système de santé, de programmation des étapes diagnostique, thérapeutique et de suivi. Il repose sur repose sur un travail en réseau, la constitution d’une équipe reliée par un système informatique, la rencontre des équipes lors de réunions régulières pour parler de cas concrets, un projet collectif de prévention, une coordination des équipes… L’objectif est l’amélioration du parcours du patient.

Les équipes de soins primaires traduisent un mode d’organisation coordonnée des professionnels de santé fédérant plusieurs professionnels de santé assurant des soins de premiers recours, dont au moins un médecin généraliste, qui souhaitent améliorer les parcours de santé de leurs patients.

Elles peuvent prendre la forme de maisons de santé pluri-professionnelles (MSP),  de centres de santé (CDS) mais aussi des formes de plus légères.

Les maisons de santé pluri-professionnelles (MSP) sont ces structures de soins de premier recours qui réunissent des professionnels médicaux (au moins deux médecins) et paramédicaux. Elles reposent sur une coordination des soins, formalisée par un projet de santé et se distinguent en cela d’un simple regroupement de professionnels, de type cabinet de groupe. La différence majeure entre un centre de santé et une maison de santé pluri-professionnelle réside dans le mode de rémunération des professionnels de santé. Les Centres de Santé correspondent à un mode d'exercice regroupé, basé sur le salariat.

En savoir plus en lisant l'article sur l'exercice coordonné en Bourgogne-Franche-Comté

Aller plus loin

Mots clés

Yonne, exercice coordonné, offre de soins, premiers recours, MSP, maison de santé pluri-professionnelle, centre de soins.